Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Douala 2e : la mairie investit 460 millions de FCFA dans un centre dédié aux jeunes filles désœuvrées

Douala 2e : la mairie investit 460 millions de FCFA dans un centre dédié aux jeunes filles désœuvrées

Paru le jeudi, 05 mai 2022 06:39

La mairie de Douala 2e vient de se doter d’un nouveau bâtiment de deux étages, entièrement financé par le Fonds spécial d’équipement et d’intervention communale (Feicom) à hauteur de 460 millions FCFA. Inaugurée ce mercredi 4 mai, « La maison de la jeune fille Chantal Biya » a pour vocation de contribuer à la promotion des activités conduites par les femmes dans la perspective de leur autonomisation.

« Madame le maire de la commune de Douala d’arrondissement de Douala 2e a, en tirant avantage des dispositions légales, mis en place un dispositif qui prend en charge la jeune femme, à travers la formation à des métiers pratiques qui rendent autonomes et qui permettent de gagner honorablement sa vie », a déclaré, à la radio nationale, le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam.

Cette structure propose des formations aux métiers tels que la couture, la coiffure, l’esthétique et la restauration. « Le bâtiment comporte un restaurant de 100 places, une salle de couture, deux salons de coiffure, des salons de manucure et de pédicure, une cabine de massage, une salle de sauna, une crèche et une salle polyvalente », précise la division de la communication du Minddevel. La maire de Douala 2e, Denise Fampou, a initié ce projet pour venir en aide aux jeunes filles désœuvrées vivant dans sa municipalité.

L’objectif est de renforcer les compétences et de créer des débouchés économiques pour celles-ci, dans une société où les femmes sont souvent marginalisées et occupent un rôle encore fortement domestique. Le ministre Georges Elanga Obam a salué cette initiative qui, dit-il, est la manifestation concrète du processus de décentralisation en cours dans le pays. Il a par ailleurs invité les autres magistrats municipaux à suivre cet exemple en adéquation avec le cinquième objectif de développement durable (ODD 5) spécifiquement dédié à l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.  

P.N.N

Lire aussi :

Autonomisation des femmes : l’audit d’un projet de 44 milliards de FCFA destiné au septentrion en préparation

44 milliards FCFA de la Banque mondiale pour l’autonomisation des femmes au Cameroun

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.