Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Devant la « gravité » de la situation, l’Église catholique mobilise contre la Covid-19 à Yaoundé

Devant la « gravité » de la situation, l’Église catholique mobilise contre la Covid-19 à Yaoundé

Paru le vendredi, 05 juin 2020 12:49

Face à l’évolution croissante du nombre de cas de coronavirus (Covid-19) au Cameroun, l’archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga (photo), appelle les fidèles catholiques et les populations à se mobiliser contre la maladie. « L’heure est grave, la pandémie s’aggrave. Le nombre de contaminés s’accroît chaque jour. Personne n’est plus à l’abri. Mobilisons-nous ! », exhorte le prélat.

« C’est une question de vie ou de mort. Il faut agir ! », a-t-il déclaré le 4 juin dernier, à l’occasion du lancement de la « campagne diocésaine permanente de lutte contre la pandémie Covid-19 ». Il s’agit d’une campagne de sensibilisation et de mobilisation communautaire contre le coronavirus à Yaoundé, épicentre de l’épidémie. Cette initiative vise notamment à accompagner l’État dans sa riposte contre la maladie, en accentuant la sensibilisation des populations sur la nécessité du respect des mesures gouvernementales de lutte contre la Covid-19.

Ce, afin de parvenir à un véritable changement de comportement alors que le pays approche des 7000 cas positifs confirmés, avec plus de 200 décès. Aussi, Mgr Mbarga recommande-t-il aux curés de sensibiliser « clairement » les fidèles sur la « gravité » de la pandémie et « l’obligation » des mesures barrières et du port de maque à chaque messe et rassemblement. Aux paroisses, il en appelle à la désinfection régulière des églises et autres salles de réunions. Il demande aux membres des congrégations religieuses et aux associations d’être des relais de sensibilisation dans les quartiers et les ménages.

Les vicaires généraux et épiscopaux veilleront au bon déroulement de cette campagne dans leurs zones pastorales respectives, tandis que tous les services diocésains, les centres de santé et les établissements scolaires relevant de l’Église catholique animeront, chacun à son niveau, cette initiative, prescrit-il.

Dès la confirmation des premiers cas de coronavirus dans le pays, le diocèse de Yaoundé a réagi en invitant à l’adoption des mesures préventives lors des célébrations eucharistiques : limitation du nombre des fidèles aux messes dominicales et autres célébrations liturgiques à 50, distanciation sociale entre les chrétiens, lavage systématique des mains, réception de la communion dans la main, suppression momentanée du geste de paix par contact physique durant la messe, etc.

P.N.N

Lire aussi:

L’archidiocèse de Yaoundé rapporte sa décision de mettre tout son personnel enseignant en chômage technique

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.