Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Obsèques de Victor Fotso : une plainte déposée à Paris pour mort suspecte

Obsèques de Victor Fotso : une plainte déposée à Paris pour mort suspecte

Paru le vendredi, 05 juin 2020 14:48

« Une plainte avec constitution de partie civile a été déposée auprès du procureur de la République près le Tribunal judiciaire de Nanterre pour mort suspecte, au regard des circonstances de son décès, des mouvements sur ses comptes personnels et celles des sociétés familiales quelques jours avant et après son décès ».

C’est la substance de la correspondance adressée le 1er juin 2020 au consul général de l’ambassade du Cameroun à Paris par Me Apolin Pepiezep Pehuie, avocat  au Barreau des Hauts-de-Seine. Le conseil de 18 épouses parmi  les 25 laissées par le défunt et de John Fotso, qui dit avoir reçu procuration pour agir au nom de la majorité des 120 enfants, annonce une autre plainte « pour abus de faiblesse ».

Dès lors, l’avocat prévient que la dépouille de « monsieur Fotso Victor ne saurait faire l’objet d’une exportation tant que le procureur de la République ne sera pas prononcé ».  Et dès que ce sera le cas, il demande au consul général de « prendre acte de la volonté de la famille qui donne tous pouvoirs à M. John Fotso d’agir en son nom et pour son compte dans le cadre des formalités de rapatriement de la dépouille mortuaire de leur époux ou père vers le Cameroun ».

Initiatives personnelles

Il n’est donc pas question de délivrer l’autorisation  d’entrée de la dépouille à toute autre personne. Une allusion claire à certains membres de la famille qui ont d’ores et déjà entrepris des formalités post-mortem. Me Apolin Pepiezep Pehuie indique que ces démarches ont été faites « à l’initiative personnelle de celles-ci, sans en informer le reste de la famille et/ou obtenir son accord ».

Le 28 mai, les épouses du défunt ont saisi le gouverneur de la région de l’Ouest pour marquer leur surprise d’avoir, un matin, « débarquer à la résidence Fotso Victor une délégation formée des autorités de Bandjoun…pour la préparation des obsèques de notre époux ». 

Dans la correspondance, les épouses révèlent que « avant la tenue du conseil de famille, le préfet avec quelques personnes sont venus enfreindre la loi en enlevant les scellés sur les portes de la résidence de notre époux et emporté des objets sans le mandat de la famille ».

Dominique Mbassi

Lire aussi :

La famille se déchire autour de l’organisation des obsèques du milliardaire Victor Fotso

Dernière modification le vendredi, 05 juin 2020 15:14

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.