Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sida, tuberculose, paludisme, hépatites, choléra… : 47 milliards FCFA pour réduire la mortalité prématurée en 2023

Sida, tuberculose, paludisme, hépatites, choléra… : 47 milliards FCFA pour réduire la mortalité prématurée en 2023

Paru le lundi, 05 décembre 2022 11:09

Sur les 228 milliards FCFA que le ministère de la Santé publique sollicite en termes de budget pour l’exercice 2023, une enveloppe de 47,5 milliards FCFA devrait être consacrée à réduire la mortalité prématurée due aux maladies évitables par la prévention. C’est ce qu’a défendu le ministre Manaouda Malachie (photo) lors de son grand oral devant les députés la semaine dernière.

D’après le ministre de la Santé publique, l’enveloppe de 47 milliards FCFA va contribuer à réduire l’incidence des maladies transmissibles telles que le Sida, la tuberculose, le paludisme, ou encore les hépatites virales. Cela devrait aussi permettre de diminuer les maladies tropicales négligées et autres affections, de renforcer la surveillance et la réponse aux maladies à potentiel épidémique à l’instar de du coronavirus, du choléra, de la polio, de la méningite, de la fièvre jaune. Cela s’applique aussi à tous les évènements de santé publique.

Il s’agira également de maintenir en dessous des 5 %, le taux de transmission du VIH de la mère à l’enfant et de déployer tout le paquet d’activités de prévention en santé maternelle, néonatale, infantile et des adolescents.

Dans ce chapitre, le ministère de la Santé publique prévoit de poursuivre la prévention des maladies chroniques : diabète, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires, respiratoires et rénales ; affections bucco-dentaires, drépanocytoses, maladies mentales, cancers et maladies rares ; etc.

À noter que pour l’exercice 2022, seuls 3,2 milliards FCFA avaient été prévus pour réduire la mortalité prématurée due aux maladies évitables.

L.A.

Lire aussi :

Minsanté : plus de 55 milliards FCFA budgétisés pour les salaires en 2023, une augmentation de 16 %

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.