Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Enseignement supérieur : Fame Ndongo appelle au respect des quotas d’heures de cours par enseignant

Enseignement supérieur : Fame Ndongo appelle au respect des quotas d’heures de cours par enseignant

Paru le mardi, 06 avril 2021 18:40

Dans une circulaire du 26 mars dernier, le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) attire l’attention des recteurs, chefs d’établissement et chefs de départements des universités « sur une mauvaise répartition des enseignements et l’octroi des heures complémentaires au mépris de la règlementation en vigueur ». Le ministre Jacques Fame Ndongo (photo) pointe ainsi quatre fautes qui pourraient être assimilées à des fautes de gestion.

Il s’agit : des heures supplémentaires « généreuses » allouées aux enseignants n’ayant pas atteint leurs charges horaires annuelles, des vacations qui ne sont pas justifiées par une absence ou une insuffisance avérée de qualification dans un département, de rémunérations entières des travaux d’encadrement de master et thèse « sans péréquation préalable » avec les charges de l’enseignant et enfin des activités qui rentrent normalement dans les obligations de l’enseignement, mais qui font l’objet de rémunération en plus du salaire mensuel.

Le Minesup fait savoir que « ces pratiques, en plus de créer de nombreuses frustrations ressenties par des enseignants, aggravent les difficultés financières des universités d’État du fait de l’accumulation de paiement des prestations académiques ».

Pour cela, il rappelle que la loi de janvier 1993 sur le statut spécial des personnels de l’enseignement supérieur accorde 150 heures de cours aux professeurs par année académique, 175 aux maitres de conférences, 200 heures aux chargés de cours et aux assistants des travaux dirigés.

Pour la rémunération des travaux d’encadrement, les textes en la matière précisent 15h pour le mémoire dans les grandes écoles, 25 heures pour le mémoire de master, de DESS, de master degree avec thèse ou équivalent, 40 heures pour le mémoire de certificat d’études spéciales en médecine et 150 heures pour la thèse de doctorat ou de Ph. D.

Si le ministre reconnait que « l’accroissement exponentiel des effectifs dans l’enseignement supérieur » peut expliquer des impayés, il prescrit tout de même une réduction des dépenses dites « généreuses ».

L.A.

Dernière modification le mercredi, 07 avril 2021 06:57

● E-Arnaques


● Fact Cheking




La téléphonie mobile au Cameroun (2010-2019)

InfographieSBBC telephonie mobile cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.