Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Un espace de 460 m2 pour inhumer les personnes décédées de suite de Covid-19 à Douala

Un espace de 460 m2 pour inhumer les personnes décédées de suite de Covid-19 à Douala

Paru le mercredi, 06 mai 2020 07:08

La communauté urbaine de Douala vient de dégager un espace de 460 m2 pour enterrer les victimes du Coronavirus. L’information est donnée par Dr Gérémie Solle, le premier adjoint au maire de Douala. Selon ce responsable municipal, l’espace retenu se trouve au cimetière des Bois de singes. « Nous avons des fossoyeurs que nous formons qui sont à disposition pour pouvoir enterrer dignement », a-t-il précisé.

Par ailleurs, la municipalité de la capitale économique a déclenché la fabrication des cercueils dans son atelier bois. « On ne veut pas en fabriquer beaucoup parce qu’on ne souhaite pas que les gens meurent, mais nous voulons que les cercueils soient disponibles car les morts en épidémie doivent être enterrés tout de suite, or la famille ne s’attendaient pas toujours à ça », explique le numéro 2 de la communauté urbaine de Douala.

Ces mesures font partie d’une panoplie de dispositions prises par les magistrats municipaux de la ville de Douala. En concertation avec les maires des six communes d’arrondissement du département du Wouri, la communauté urbaine de Douala a élaboré un plan de riposte budgétisé à hauteur de 4 milliards de FCFA. Ce plan d’action vise un double objectif : casser la chaîne de transmission du Coronavirus afin de préserver au maximum nos concitoyens et garantir la continuité de l’activité économique de la ville.

Dans ce projet, « la mairie en tant qu’entité décentralisée, se positionne ici comme celui qui conçoit le plan et mobilise les forces vives. Le ministère de la Santé publique a des centres de traitement. Mais on s’est dit qu’il faut soutenir nos petits hôpitaux de district ». 

BE

Dernière modification le mercredi, 06 mai 2020 07:09

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.