Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des combattants de Boko Haram déposent les armes à Mora

Des combattants de Boko Haram déposent les armes à Mora

Paru le jeudi, 06 août 2020 12:39

109 membres du groupe terroriste nigérian Boko Haram viennent de se rendre à la Force multinationale mixte (FMM) à Mora, dans la région de l’Extrême-Nord. Parmi eux, 41 combattants armés, dont trois ressortissants camerounais, des femmes et de nombreux enfants.

« Boko Haram nous a trompés. Ses dirigeants nous avaient promis motos, beaucoup d’argent... Bref, une vie de luxe. Mais au final, ils nous ont donné des armes pour tuer nos propres frères et sœurs. Nous regrettons toutes ces atrocités », a déclaré un des « repentis », dans un reportage diffusé au journal de 20h30 de la CRTV, le mercredi 5 août.

« Tous ces gens sont sortis lors de notre dernière opération qui s’est déroulée au nord de Wulgu, une localité du Nigeria. Nous les invitons à comprendre que le chemin qu’ils ont suivi n’est pas le bon. Nous sommes prêts à les accueillir », a déclaré à la chaine de télévision gouvernementale le général de brigade Bouba Dobekreo, commandant du secteur 1 de la FMM à Mora.

Ces ex-combattants ont ainsi choisi de répondre favorablement à « l’offre de paix » du président de la République Paul Biya, qui les avait appelés à déposer les armes. Ils ont rejoint le centre régional de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR) de Meri.

Ce centre est chargé de leur offrir un cadre d’accueil, mais aussi de leur apporter une « assistance multidimensionnelle » en vue de leur retour à la vie civile, notamment par l’organisation, la formation et la mise à disposition d’outils ou moyens de production, et l’assistance à la création d’activités génératrices de revenus.

« Ces ex-combattants spécifiquement sont pour la plupart des agriculteurs et des éleveurs. Nous avons identifié plusieurs autres métiers, notamment la menuiserie, la maçonnerie et le petit commerce », affirme Oumar Bichaïr, chef du centre régional DDR de l’Extrême-Nord. Ces nouvelles redditions portent à 264, le nombre total d’ex-combattants de Boko Haram démobilisés officiellement à ce jour.

P.N.N

Lire aussi:

Extrême-Nord : 155 ex-combattants de Boko Haram en réinsertion

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.