Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nécrologie : décès du professeur Joseph Owona, ancien ministre et proche collaborateur de Paul Biya

Nécrologie : décès du professeur Joseph Owona, ancien ministre et proche collaborateur de Paul Biya

Paru le dimanche, 07 janvier 2024 06:47

La nouvelle de la disparition du professeur Joseph Owona a été confirmée hier 6 janvier 2024 en fin de soirée par son fils le plus connu, le professeur Mathias Eric Owona Nguini. Sur sa page Facebook, ce dernier annonce aux alentours de 21h : « Le grand homme est parti. Notre père bien aimé et patriarche respecté, le Pr Joseph Owona nous a quittés ce 6 janvier 2024. Paix à son âme ». Pas plus de détails sur la mort de l’homme âgé de 78 ans. Des indiscrétions que SBBC n'a pas pu confirmer de façon indépendante rapportent cependant l’éminent universitaire est décédé en France.

L'agrégé en droit public quitte la scène alors qu’il occupait les fonctions de membre du Conseil constitutionnel depuis avril 2020, où il remplaçait un autre membre décédé, le magistrat Fouman Akame, ancien conseiller juridique du président Paul Biya.

Joseph Owona aura également été un proche du chef de l’Etat. Il figure parmi les éminences grises du Renouveau qui ont bénéficié de la confiance de Paul Biya dès son accession à la magistrature suprême en 1982. C’est ainsi qu’en 1985, il est nommé secrétaire général adjoint de la présidence de la République et trois ans plus tard, il hérite du poste ministre de la Fonction publique et du Contrôle de l’Etat.

Le 7 septembre 1990, le natif de Mvengue dans la région du Sud est fait ministre de l’Enseignement supérieur, puis secrétaire général de la présidence de la République de 1992 à 1994.

La suite de son parcours gouvernemental le conduira la même année à la tête du ministère de Santé jusqu’en 1996 lorsqu’il devient ministre délégué à la présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l’Etat. Puis ministre de la Jeunesse et des Sports en 1997 et ministre de l’Education nationale en 2000. C’est sous son magistère au ministère des Sports que les Lions indomptables gagnent leur troisième Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2000.

Son dernier poste gouvernemental est ministre de l’Education nationale jusqu’à sa sortie du gouvernement en 2004.

Enseignant d’université et constitutionnaliste de renom, Joseph Owona est aussi l’un des rédacteurs des textes fondateurs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir fondé en 1985. Il a également dirigé l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC), la fabrique des diplomates camerounais.

Il est également connu pour avoir dirigé le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football entre 2013 et 2015. A ce titre, il était chargé de réécrire les textes de cette fédération en crise et placée sous la tutelle de la FIFA.

L.A.

Lire aussi :

La communauté universitaire honore le Pr. Joseph Owona

 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.