Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’opération « Zéro malade mental dans les rues de Yaoundé » se poursuit avec près de 300 cas déjà récupérés

L’opération « Zéro malade mental dans les rues de Yaoundé » se poursuit avec près de 300 cas déjà récupérés

Paru le lundi, 07 mars 2022 11:12

En mai 2021, la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) a lancé une opération de ramassage des malades mentaux errants présents dans la capitale, en collaboration avec le ministère de la Santé publique (Minsanté). À ce jour, près de 300 malades ont été extirpés de la rue et transférés à l’hôpital Jamot. Certains d’entre eux ont retrouvé la cellule familiale, indiquent des sources autorisées à la CUY, contactées par SBBC.

L’opération, baptisée « Zéro malade malade dans les rues de Yaoundé », vise à récupérer, transférer, traiter et renvoyer dans leurs familles les personnes souffrant de troubles mentaux qui vivent dans la rue. Les malades sont pour la plupart atteints de schizophrénie et de troubles de comportement liés à la consommation de drogues, apprend-on.

Ils sont pris en charge à l’hôpital Jamot dans un pavillon spécialisé baptisé « Village de l’amour », réhabilité par la CUY. La mairie de la ville de Yaoundé prend également en charge leur hébergement, leur nutrition et leur traitement. Les spécialistes affirment que le traitement n’est pas seulement médical, mais aussi social. « Nous les prenons en charge ici au Village de l’amour, mais la même prise en charge continue à domicile », a déclaré, à la télévision nationale, Dr Laure Mengueme, sous-directeur de la santé mentale au Minsanté.

En effet, les malades stabilisés ou guéris qui retournent en famille continuent d’être suivis pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de rechutes ou pour une prise en charge si tel est le cas. Cette campagne devait s’achever en décembre dernier, mais elle a été rendue pérenne « pour éviter l’arrivée de nouveaux malades dans les artères de la ville », indique-t-on à la CUY. 

P.N.N

Lire aussi:

Yaoundé : la mairie de la ville lance une campagne pour la prise en charge des malades mentaux errants

Dernière modification le lundi, 07 mars 2022 11:16

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.