Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Grève des enseignants : des élèves descendent dans la rue pour demander la reprise des cours

Grève des enseignants : des élèves descendent dans la rue pour demander la reprise des cours

Paru le lundi, 07 mars 2022 13:55

Des élèves du Lycée bilingue de Bonaberi, un quartier de la ville de Douala ont battu le pavé ce matin pour demander le retour à la normale dans les établissements scolaires. Brandissant des pancartes, ces élèves ont scandé « payez les enseignants », « on veut composer » tout en se dirigeant à la sous-préfecture.

La même scène a été enregistrée dans les rues de la ville d’Ebolowa, dans la région du Sud. Des élèves y ont battu le pavé pour s’arrêter devant les services du gouverneur de la région. Ils scandaient : « on veut composer », « on veut faire cours »…

Depuis ce lundi 7 mars, les enseignants des établissements scolaires du Cameroun entrent dans leur troisième semaine de grève. Dans plusieurs lycées, l’on peut voir ceux-ci observer un mouvement passif de protestation en ne dispensant pas les cours aux élèves. Tous demandent le paiement de leurs droits : intégrations, avancements, indemnité de non-logements, etc. Certains cumulent en effet trois décennies sans le paiement de leurs droits. Ces enseignants sont réunis sous la bannière du collectif « On a trop supporté », OTS.

Malgré les négociations avec les autorités et les propositions gouvernementales pour répondre aux revendications, OTS maintient la pression et appelle à une nouvelle semaine « Craie morte » dans les établissements scolaires. Une nouvelle session de discussions avec le gouvernement est prévue ce 11 mars.

L.A. 

Lire aussi :

Éducation : ce que le gouvernement propose pour mettre fin à la grève des enseignants

Dernière modification le lundi, 07 mars 2022 14:12

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.