Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Kinder : Ferrero Cameroun affirme que ses produits ne sont pas concernés par les soupçons de contamination

Kinder : Ferrero Cameroun affirme que ses produits ne sont pas concernés par les soupçons de contamination

Paru le jeudi, 07 avril 2022 18:28

Dans un communiqué de presse daté du 6 avril, le Ferrero Cameroun fait savoir que les produits qu’il commercialise localement ne sont pas concernés par les soupçons de contamination à la Salmonelle Typhirnurium sur certains de leurs produits, notamment les chocolats Kinder. Ils ont fait l’objet de rappel dans certains pays, dont la France.

 « Ce rappel volontaire ne concerne aucun produit Kinder commercialisé par Ferrero Cameroun », informe le responsable des ventes, Ange Tseve Nsin. Il rappelle, en plus, que le Kinder Joy vendu au Cameroun « est produit localement et n’est pas ciblé par cette information ».

Ces précisions interviennent alors que l’Agence des normes et de la qualité (Anor) a ordonné mercredi que tous les produits Kinders soient retirés du marché « par précaution ». L’Agence indiquait ne pas avoir les « numéros de lots clairement identifiés », de produits concernés par ces soupçons de contamination à la Salmonelle Typhirnurium.

En guise de réponse, Ferrero Cameroun donne la liste des produits Kinder concernés par ce rappel. Il s’agit de Kinder Surprise 20 g (par un, par quatre et par six) et 100 g avec des dates de péremption comprises entre fin juin 2022 et fin octobre 2022 ; Kinder Schoko-Bons avec des dates comprises entre fin avril et fin août 2022 ; Kinder Mini Eggs avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août 2022 ; Kinder Happy Moments, Kinder Mix avec des dates de péremption à fin août 2022. « Dans le cas où ces produits seraient présents au Cameroun, ils ne sont pas vendus par Ferrero Cameroun », ajoute Ange Tseve Nsin.

L.A.

Lire aussi :

L’Anor ordonne le retrait des produits chocolatés Kinder et annonce des missions de contrôle

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes