Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sept morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation non loin de Douala

Sept morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation non loin de Douala

Paru le jeudi, 07 mai 2020 13:09

Au moins sept personnes ont été tuées dans un accident de la circulation survenu mercredi 6 mai 2020 au lieu-dit Bomono, non loin de Douala, a rapporté la CRTV dans son journal parlé de 20h ce mercredi. Le bilan fait également état de plusieurs blessés, admis dans diverses formations sanitaires de la ville de Douala. À l’origine, une collision entre un minibus de transport interurbain de personnes et un camion sur la nationale N°5 reliant Bafoussam, la capitale régionale de l’Ouest, à Douala, la métropole économique du pays, selon la même source.

L’excès de vitesse serait à l’origine du drame. Une enquête devrait être ouverte pour déterminer les causes de ce énième accident sur les routes camerounaises. La nationale N°5 est l’un des axes les plus accidentogènes du pays. Le 12 mars dernier, trois personnes avaient trouvé la mort et quatre autres blessées dans un grave accident de la route, toujours à Bomono. Selon le ministère des Transports, 937 personnes ont péri dans des accidents de la circulation en 2019.

À en croire la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), les routes camerounaises (et ougandaises) sont les plus meurtrières d’Afrique. Les examens de performance en matière de sécurité routière, entrepris conjointement par la CEA et le secrétariat de l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la sécurité routière, révèlent que 16 583 accidents de la route et 1500 décès sont enregistrés en moyenne chaque année dans le pays.

Le risque de mortalité sur les routes est estimé à 26,7 pour 100 000 habitants. L’axe Yaoundé-Douala a été identifié en 2014 par l’ONU comme l’une des voies les plus dangereuses au monde. Les accidents de la circulation font perdre à l’économie nationale près de 100 milliards de francs CFA chaque année.

Afin de lutter efficacement contre les accidents de la circulation et dans le but de respecter ses engagements en faveur de la réduction du nombre de morts sur la route, le gouvernement a commandé, en 2018, une étude externe pour l’évaluation de la stratégie nationale de prévention et de sécurité routière élaborée sur la période 2009-2014, en vue de son actualisation.

P.N.N

Dernière modification le jeudi, 07 mai 2020 14:41

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.