Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : face à la pandémie, la maternité s’adapte

Covid-19 : face à la pandémie, la maternité s’adapte

Paru le mardi, 07 septembre 2021 11:49

La pandémie de Covid-19 a conduit à une baisse de fréquentation des maternités dans les hôpitaux, de nombreuses femmes ayant déserté ce service de peur de contracter le virus. Pour protéger les femmes enceintes et réaliser des accouchements en toute sécurité, le Cameroun a mis en place un système d’isolement des maternités. Ce dispositif, baptisé «Maternité Covid-19 Free», est notamment expérimenté depuis le début de l’épidémie à l’hôpital régional de Garoua, dans le Nord.

« Nous avons eu dans toute la région, 10 cas de femmes enceintes qui ont été traitées avec succès, dont 4 à l’hôpital régional de Garoua qui sont toutes guéries avant l’accouchement », affirme Dr François Dadao, gynécologue-obstétricien à la maternité dudit hôpital. Ici, une salle isolée a été aménagée et équipée pour les accouchements. Le circuit du malade est connu de l’ensemble du personnel. Les cas suspects sont immédiatement orientés vers la salle d’isolement, où attendent deux infirmières chargées de les examiner et de les référer à la réanimation pour les tests de dépistage.  

« Une fois à la réanimation, un test rapide est fait. Si le test est positif, il est confirmé au Centre Pasteur (à l’annexe de Garoua, Ndlr) par un test PCR. La femme enceinte va bénéficier d’une hospitalisation si elle a des symptômes, soit d’un isolement avec prise en charge médicale, c’est-à-dire les médicaments du protocole national contre la Covid-19 appliqué au Cameroun », précise Dr Dadao.

Cas suspect

Un test de contrôle est réalisé deux semaines plus tard. « C’est quand le test est négatif, le PCR aussi, que la femme est déclarée guérie. Si le test est positif, l’isolement continue jusqu’à ce que le test soit négatif», précise l’obstétricien. Ce 29 août, la salle d’isolement est vide. La raison ? «Depuis trois mois, nous n’avons pas eu de cas suspect testé positif. Il faut dire que ces derniers temps-ci, nous avons moins de cas d’hospitalisation de Covid-19 à l’hôpital régional de Garoua», dit-il.

La région du Nord est en effet celle qui enregistre le moins de contaminations, avec 1 343 cas positifs confirmés à la date du 11 août 2021, selon les données officielles. Le dispositif de «Maternité Covid-19 Free» est mis en place dans le cadre du Projet d’appui à la santé maternelle, néonatale et infantile (Pasmni) destiné à renforcer la santé de la mère et de l’enfant. Le Pasmni est mis en œuvre par le gouvernement dans cinq régions (Extrême-Nord, Nord, Adamaoua, Est et Centre), avec l’appui du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Dans le cadre de ce projet, l’UNFPA a appuyé le ministère de la Santé publique (Minsanté) dans le recyclage du personnel en service dans la maternité, la mise à disposition des équipements de protection individuelle (EPI) et d’isolement des femmes enceinte atteintes de Covid-19 et de leurs nouveau-nés en cas d’accouchement. L’objectif est de s’assurer que «les maternités vont continuer en permanence l’offre de services d’accouchement, même en contexte de Covid-19», indique cette agence onusienne.

Patricia Ngo Ngouem, de retour de Garoua

Dernière modification le mardi, 07 septembre 2021 11:50

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.