Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des antipaludéens falsifiés en circulation au Cameroun

Des antipaludéens falsifiés en circulation au Cameroun

Paru le mercredi, 08 avril 2020 17:13

Selon le Laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments, des échantillons de « quinine » falsifiés sont en circulation au Cameroun. « Le lot N° 4460 en circulation au Cameroun, dont la date de fabrication est 09/2017 et la date de péremption est 10/12/2020, ne contiennent aucune quinine sulfate », explique le Lanacome.

C’est l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a donné l’alerte le 9 mars 2020. L’OMS indiquait que de faux médicaments avec un faux logo du Programme des médicaments essentiels sont actuellement en circulation au Cameroun, au Tchad et au Nigeria (https://www.who.int/fr/news-room/detail/09-03-2020-medical-product-alert-n-1-2020-english-version).

Cette alerte fait référence à du sulfate de quinine falsifié 300 mg. En effet, selon l’OMS, les échantillons analysés desdits produits ne contiennent aucune « quinine sulfate ». L’OMS indique que tous les produits falsifiés allèguent être fabriqués par Remedica Ltd-Cyprus (une entreprise pharmaceutique de premier plan basée à Chypre). Mais vérification faite, Remedica Ltd déclare n’avoir jamais fabriqué lesdits produits.

Dans la même veine, l’Ordre des pharmaciens du Cameroun confirme qu’il y a une grande probabilité pour que les antipaludéens achetés au « poteau » (marché noir au Cameroun) soient de qualité douteuse.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mercredi, 08 avril 2020 17:15

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.