Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun dispose de 20 000 tests rapides pour intensifier la recherche des cas de Covid-19

Le Cameroun dispose de 20 000 tests rapides pour intensifier la recherche des cas de Covid-19

Paru le vendredi, 08 mai 2020 13:11

Dès ce vendredi 8 mai, le Cameroun va expérimenter l’usage des tests de diagnostic rapide (TDR) pour déterminer le statut sérologique des cas suspects de Covid-19. L’information est donnée par le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie.

Un lot de matériel a été remis la veille au Minsanté par le ministre de l’Administration territoriale. Selon Paul Atanga Nji, ce stock de 5000 tests rapides « un don spécial du chef de l’État ». « C’est un test très spécifique que vient de fournir le chef de l’État. En 15 minutes, vous avez votre résultat », a déclaré Manaouda Malachie.

Les TDR sont de petits tests autonomes et simples à utiliser. Ils peuvent être utilisés sur le lieu de soins, c’est-à-dire sur le site de triage et en dehors de l’hôpital, par un personnel ayant reçu une formation minimale, explique-t-on.

Le ministre de la Santé publique révèle par ailleurs que pour faire face au Covid-19, le Cameroun dispose désormais de 20 000 kits de diagnostic rapide. Ces nouveaux tests permettront de faciliter le travail du personnel soignant commis à la prise en charge des patients, se satisfait le Minsanté.

Accélération du processus

Au Cameroun, les tests de Covid-19 se faisaient jusqu’ici essentiellement par quelques laboratoires agréés ou par des officines disposant d’un scanner. Mais ces structures peinent à satisfaire la demande de test qui devient de plus en plus forte du fait de la progression de la pandémie. La conséquence de cet état de choses étant le rallongement des délais d’attente des résultats, qui fragilise la riposte au grand dam des patients.

Grâce aux nouveaux kits, le Cameroun compte renforcer les capacités des checkpoints institués au niveau des terminaux aéroportuaires. « Les voyageurs qui arrivent au Cameroun seront testés plus vite dès leur descente d’avion. Et en fonction des résultats des tests qui seront obtenus au bout de quelques minutes, on va les orienter soit vers les unités de prise en charge, soit vers une quarantaine », a expliqué le Minsanté.

Les autorités camerounaises annoncent également la mise en œuvre des opérations de tests massifs dans les métropoles les plus affectées par la maladie. Prévue du 2 au 7 avril derniers, cette initiative avait été renvoyée sine die par le Minsanté.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 20% des individus infectés par le coronavirus sont asymptomatiques, mais peuvent propager la maladie. En conséquence, la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui sévit au Cameroun depuis le 6 mars 2020 passe par une intensification des tests de détection.

BE

Lire aussi:

06-05-2020- La barre de 2000 cas confirmés de Covid-19 franchie, avec plus de 100 soignants contaminés

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam