Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Santé publique : la région du Centre mobilise plus de 2 milliards de FCFA pour appuyer les formations sanitaires

Santé publique : la région du Centre mobilise plus de 2 milliards de FCFA pour appuyer les formations sanitaires

Paru le jeudi, 08 juillet 2021 06:29

Le fonds régional pour la promotion de la Santé du Centre a déjà mobilisé plus de 2 milliards de FCFA cette année. « Nous avons constaté qu’il y a une nette amélioration. Nous avons prévu 950 millions. Nous sommes déjà à 2 milliards. Ce qui est augure un bon avenir pour ce fonds. Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits », s’est félicité Naseri Paul Bea, président du fonds et par ailleurs gouverneur de la région du Centre.

On en entend rarement parler. Mais les Fonds régionaux pour la promotion de la santé sont des groupements d'intérêt public (GIP) régis par la loi Nº 2010/023 du 21 décembre 2010 fixant le statut des GIP. Ce texte indique que ces structures disposent de la personnalité juridique et de l'autonomie financière. Il a pour objet d'appuyer le ministère de la Santé publique dans la réalisation de ses missions. Il est notamment chargé de « la gestion et la distribution des médicaments et autres produits pharmaceutiques pour le compte des formations sanitaires, la maintenance des équipements médicaux et des infrastructures de formations sanitaires, la mobilisation et la gestion des ressources pour le financement de la santé ». C’est dans la réalisation de ces missions que les fonds tirent l’essentiel de leurs ressources.

La bonne moisson fonds régional pour la promotion de la santé du Centre va permettre d’améliore l’offre de soins pour les populations de la région font savoir ses responsables. « Le fonds est chargé de faire le remboursement des frais inhérents à la prise en charge des personnes vivant avec le VIH. Les personnes vivant avec le VIH sont traitées gratuitement dans les centres de santé. Ils apportent les factures au fonds régional qui les règle », explique sur le poste national de la CRTV, l’administratrice du fonds, le Dr Carole Gloria Mimbang Midoungue.

Si le fonds a pu dépasser ses prévisions, c’est grâce à une subvention du ministère de la Santé publique. « Nous avons aussi bénéficié de fonds pour la prise en charge de la lutte contre le Covid », ajoute le Dr Carole Gloria Mimbang Midoungue.

L.A.

Dernière modification le jeudi, 08 juillet 2021 06:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.