Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Du matériau destiné à la fabrication d’engins explosifs intercepté à la frontière du Cameroun et le Gabon

Du matériau destiné à la fabrication d’engins explosifs intercepté à la frontière du Cameroun et le Gabon

Paru le lundi, 08 novembre 2021 05:59

La douane camerounaise déclare avoir intercepté, le 6 novembre, du matériau servant à la fabrication d’engins explosifs dans une ville frontalière entre le Cameroun et le Gabon.

« Hier, saisie de 5 kilogrammes de catalyseur en provenance du Gabon. Ladite saisie a été effectuée par les éléments de la Brigade commerciale des Douanes de Kyé-Ossi [ville frontalière entre le Gabon et le Cameroun]. Ce produit peut être utilisé dans la fabrication des engins explosifs improvisés (EEI). Le porteur devait expédier le colis à Douala », apprend-on. Sans plus de détails.

La saisie de ce matériau servant à la fabrication d’engins explosifs intervient dans un contexte sécuritaire précaire dans certaines régions du Cameroun : notamment dans le Sud-Ouest, le Nord-Ouest et l’Extrême-Nord. Dans ces régions, l’on assiste souvent à la pose de bombes artisanales attribuées aux séparatistes anglophones et par des éléments de la secte islamique Boko Horam.

Ces explosifs sont notamment utilisés par les belligérants qui attaquent les positions de l’armée camerounaise ou des populations. Ce qui cause souvent des dégâts au plan humain et matériel.

S.A.

Dernière modification le lundi, 08 novembre 2021 12:37

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.