Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun reçoit une salve de félicitations pour son organisation du Chan 2020

Le Cameroun reçoit une salve de félicitations pour son organisation du Chan 2020

Paru le mardi, 09 février 2021 11:09

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a estimé que le Championnat d’Afrique des nations (CHAN), organisé du 16 janvier au 7 février au Cameroun, a été une réussite. « On ne regrette pas d’avoir choisi le Cameroun pour abriter cette compétition. Au contraire ! C’est une fierté en tant qu’Africain d’avoir vu cette cérémonie de clôture. Je tiens même à remercier le président Paul Biya, son gouvernement, et le peuple camerounais évidemment, pour les investissements accomplis », a déclaré ce lundi à la télévision nationale le Malgache, récemment réhabilité dans ses fonctions par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Trois jours plus tôt, Constant Omari, qui a assuré l’intérim du président de la CAF après sa suspension par la FIFA, exprimait son satisfecit aux autorités camerounaises. «Je voudrais remercier le peuple camerounais, le président de la République et son gouvernement pour avoir disponibilisé toutes ces infrastructures et avoir déployé des moyens efficients pour permettre que la 6e édition du CHAN puisse se dérouler dans de meilleures conditions et surtout dans un environnement dominé aujourd’hui par la pandémie du coronavirus. L’image du Cameroun en sort grandie tant sur le plan des infrastructures qui sont impeccables, au standard international, que sur le plan de la logistique et même du niveau des matchs », a-t-il déclaré à l’issue d’une audience vendredi avec le Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

Infrastructures

Si les Lions A’ n’ont pas remporté le trophée, les acteurs du football sont d’avis que le pays a gagné le CHAN de l’organisation et des infrastructures. De bon augure pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays organise en janvier-février 2022. « Bravo au Cameroun et à la CAF pour l’organisation du CHAN », a tweeté l’ex-international ivoirien Didier Drogba.

« Le Cameroun a élevé le niveau par la qualité des infrastructures et la mobilisation de la population. Bravo le Cameroun, je crois que désormais, cette compétition aura une autre considération auprès des partenaires de la CAF. Qui es-tu CHAN 2020 pour déplacer la FIFA, les personnalités mondiales du football et toute la CAF ! Du jamais vu », a réagi le journaliste sportif Martin Camus Mimb dans un post sur sa page Facebook.

L’autre grand défi pour les organisateurs était la sécurité. Limbe, l’une des villes hôtes du tournoi dans la région du Sud-Ouest, était particulièrement scrutée après les menaces des séparatistes anglophones de perturber la tenue du CHAN dans cette partie du pays. Tous les matchs programmés au stade omnisports de Limbe se sont joués sans incident. Un dispositif sécuritaire drastique a été mis en place pour garantir la sécurité des biens et des personnes. Des mesures sécuritaires particulières ont également été prises sur les sites de Yaoundé et Douala, selon le Comité d’organisation local du CHAN (COCAN).

Engouement

On aura aussi relevé un engouement du public malgré le contexte sanitaire. Les spectateurs ont en effet répondu présent dans les stades lors des matchs du CHAN, premier grand tournoi de football avec le public organisé depuis le début de la pandémie. Les mesures de prévention et de précaution édictées pour contrer la propagation du virus n’ont cependant pas toujours été respectées, et les autorités ont dû rappeler le public à l’ordre plus d’une fois. La CAF a dû maintenir à 25% le taux de remplissage des stades pour toute la compétition en raison du non-respect desdites mesures.

Certains observateurs estiment cependant, qu’il faudra améliorer les tests de dépistage pour assurer la fiabilité des résultats et éviter que la polémique, née des nombreux cas positifs à la Covid-19 au sein de la délégation de la République démocratique du Congo (RDC), ne se répète lors de la CAN. Un réajustement est également souhaité dans la gestion de la billetterie pour que l’incident autour des billets de la rencontre Cameroun-RDC ne se répète pas à l’avenir. Tout comme il faudra trouver des solutions pour assurer la mobilité humaine dans les villes lors des matchs.

Galop d’essai

Sur le plan sportif, les Lions A’ nom donné à la sélection nationale des joueurs locaux, a fini quatrième de la compétition, alors que certains ne la voyait pas passer le premier tour. Elle a réussi l’exploit d’accéder aux demi-finales, une première en cinq participations au CHAN. Cette performance s’est réalisée malgré une saison sportive perturbée par la Covid-19 et l’absence de championnat du fait du conflit entre la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC).

Les spécialistes du ballon rond appellent à une refondation de la gouvernance sportive au Cameroun, surtout dans le secteur du football. Histoire de permettre une bonne préparation et une meilleure participation de l’équipe lors des compétitions à venir, dont la CAN l’année prochaine.

« Après le CHAN, une évaluation objective sera faite aussi bien par le COCAN qui va rendre son rapport, mais également par la CAF qui va nous faire part de ses observations. L’ensemble de ces éléments d’évaluation nous permettra de mieux cerner les points de satisfaction et les points critiques, tant il est vrai que la perfection est loin d’être l’apanage de l’œuvre humaine. Et en fonction de quoi, le COCAN essaiera d’apporter des réponses adéquates pour mieux faire encore dans l’avenir. (…) Mais l’essentiel a été assuré. Le CHAN a constitué une sorte de galop d’essai pour la CAN », a déclaré le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, invité de Dimanche Midi sur le Poste national de la CRTV en fin de semaine dernière.

Patricia Ngo Ngouem

Dernière modification le mardi, 09 février 2021 20:09

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.