Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Hôpital de référence de Bertoua : 74% des travaux réalisés à 3 mois du délai de livraison

Hôpital de référence de Bertoua : 74% des travaux réalisés à 3 mois du délai de livraison

Paru le mardi, 09 février 2021 14:20

Le chantier de construction de l’hôpital de référence de Bertoua affiche un taux d’exécution des travaux de 74%. Pour ce chantier hospitalier lancé en 2017 dans le cadre du Plan triennal d’urgence pour l’accélération de la croissance (PLANUT), le taux de consommation des délais est de 92%. Selon Alliances Construction Cameroun, l’entreprise chargée de la réalisation de ce projet, le chantier sera livré autour du 31 mai 2021. « Vu l’avancement des travaux, nous comptons tenir les délais du 31 mai. Nous avons encore des choses à faire. Avec les équipes de projet, nous allons tenir », rassure Albert Carlos Billong, ingénieur de suivi chez Alliance.

Lors de la session parlementaire de décembre 2020 consacrée à l’adoption de la loi des finances de 2021, les parlementaires ont interrogé le gouvernement sur le niveau d’avancement des travaux concernant les structures de santé dans le cadre de ce PLANUT. La visite effectuée sur ce chantier la semaine dernière par un groupe de députés emmenés par Jacqueline Christiane Simbé Man, leur a permis d’avoir des réponses de terrain. L’ingénieur Billong a évoqué avec eux les difficultés rencontrées dans l’exécution des travaux. Il a parlé notamment de la pandémie du Covid-19, qui a contribué à allonger les délais de livraison des commandes de matériel, les frontières étant fermées. Le deuxième souci évoqué est relatif au manque de célérité dans les paiements des décomptes.

L’hôpital référence de Bertoua fait en effet partie d’un ensemble de huit centres hospitaliers régionaux en chantier au Cameroun dans le cadre du PLANUT annoncé par le Président de la République, en fin 2014. D’un coût de 120 milliards de FCFA au départ, ce montant a été revu à la hausse. En englobant la fourniture et la pose du mobilier médical et des équipements biomédicaux le coût de revient se situe à 150 milliards de FCFA, selon Alliances Construction Cameroun.

Pour le ministre de la Santé publique, ces infrastructures sanitaires devraient conférer au Cameroun un gage de qualité de soins dans certaines spécialités comme la gynécologie obstétrique et pédiatrique (Bafoussam, Ebolowa et Maroua), l’ophtalmologie (Maroua), endocrinienne (Bertoua), généraliste (Ngaoundéré) et universitaire (Bamenda et Buea). Mais au-delà de la ville de Bertoua, cet hôpital de référence couvre une région de l’est qui doit absorber des afflux de réfugiés en provenance de pays voisins en situation de conflits, mais aussi de gros travaux d’exploitation minière, avec les risques d’accident qu’on peut y trouver.

B.E

Dernière modification le mardi, 09 février 2021 14:22

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.