Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Stade d’Olembé : le ministre des Sports tente de remobiliser les troupes en attendant les financements supplémentaires

Stade d’Olembé : le ministre des Sports tente de remobiliser les troupes en attendant les financements supplémentaires

Paru le vendredi, 09 avril 2021 10:46

Le ministre des Sports et de l’Éducation physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, est allé jeudi 8 avril remobiliser les équipes de l’entreprise canadienne Magil, au moment où les travaux de construction du complexe sportif d’Olembé connaissent un ralentissement du fait de l’absence des financements.

« Suite aux mesures prises récemment par le chef de l’État dans le cadre de l’achèvement de ce projet, la mobilisation des financements résiduels est sur la bonne voie. D’où nos recommandations à l’entreprise Magil pour une remobilisation massive et tous azimuts de son personnel, ainsi qu’une remise en confiance de tous ses sous-traitants en vue de la pleine fonctionnalité et de la disponibilité de la grande partie de l’infrastructure destinée à accueillir des matchs de la CAN en janvier prochain », a déclaré le Minsep, par ailleurs président du Comité d’organisation local de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 que le pays organise l’année prochaine.

Le 16 février, le président de la République a signé un décret habilitant le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, à signer avec la Standard Chartered Bank de Londres et BPI France Export, une convention de crédit de plus de 55 milliards de FCFA pour le financement du projet d’achèvement des travaux du complexe d’Olembé à Yaoundé. Cette infrastructure sportive doit notamment accueillir la cérémonie d’ouverture de la CAN le 9 janvier prochain. Mais la cérémonie de signature de ladite convention n’a pas encore eu lieu.

Délais de livraison

Malgré les retards accusés dans les travaux, Magil, qui a repris le chantier de construction après la résiliation du contrat du groupe italien Picinni, affirme que les délais de livraison convenus seront respectés. « C’est-à-dire au plus tard en novembre prochain », a précisé Narcisse Mouelle Kombi, à l’issue de sa visite de travail. Lors de sa descente sur le site le 22 septembre dernier, le Minsep avait annoncé la réception de l’ouvrage pour le mois d’octobre 2021. Face aux députés en novembre 2020, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, indiquait que les travaux de construction du stade principal du complexe d’Olembé étaient exécutés à 95%.

« Au niveau où nous en sommes de la réalisation de ce complexe sportif (…), l’infrastructure à proprement dit, consacrée à la compétition football, doit pouvoir être disponible dans les délais étant entendu qu’Olembé intègre d’autres commodités telles que des hôtels, centre commercial, salles de cinéma et des espaces dédiés à la pratique d’autres disciplines sportives », a assuré Narcisse Mouelle Kombi.

En rappel, le Cameroun abrite la CAN du 9 janvier au 6 février 2022. La compétition se jouera dans les villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam, Garoua et Limbe. Le tirage au sort pour répartir les 24 équipes en six groupes est prévu le 25 janvier prochain.

P.N.N

Lire aussi:

Complexe sportif d’Olembé : clair-obscur autour de la rallonge de plus de 55 milliards de FCFA

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.