Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yaoundé : questions autour du cambriolage de la direction générale des impôts

Yaoundé : questions autour du cambriolage de la direction générale des impôts

Paru le mercredi, 09 juin 2021 17:38

Au sein de l’opinion, le cambriolage du nouvel immeuble siège de la direction générale des impôts (DGI), inauguré le 27 novembre 2020 par le Premier ministre, suscite de nombreuses interrogations. D’aucuns se demandent par exemple comment les cambrioleurs ont pu s’introduire au sein de cet édifice de 22 milliards de FCFA, présenté comme ultra-sécurisé et doté d’un puissant système de vidéosurveillance.

« Il est impossible d’accéder aux ascenseurs si vous n’êtes pas muni d’une carte magnétique. Les portes donnant accès aux deux entrées principales sont dotées d’un système de verrouillage automatique », fait savoir un responsable de la maison.

De plus, rappelle un usager habitué des lieux, « l’immeuble, situé à l’avenue Foch, l’une des rues les plus fréquentées du centre-ville de Yaoundé, est gardé par la police de jour comme de nuit. De surcroit, la délégation régionale de la Sûreté nationale du Centre se trouve à quelques pas ».

« Les premières constations font état de plusieurs bureaux saccagés dans la quasi-totalité des onze étables de la tour principale de l’immeuble abritant la direction générale des Impôts (DGI) », indique le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, dans un communiqué publié à la suite de cet évènement intervenu dans la nuit du 7 au 8 juin 2021.

Tout en rassurant les usagers de la continuité du service, le Minfi annonce l’ouverte des enquêtes d’usage par la gendarmerie et la police, « sous la supervision du procureur de la République, afin de clarifier les circonstances de ce cambriolage et d’en identifier les auteurs. »

D.M.

Dernière modification le mercredi, 09 juin 2021 17:40

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.