Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Foumbot : deux squelettes humains découverts dans des valises

Foumbot : deux squelettes humains découverts dans des valises

Paru le jeudi, 09 juillet 2020 11:50

Ils ne s’attendaient certainement pas à cela. Le 26 juin dernier, les agents de la brigade de gendarmerie de Foumbot (région de l’Ouest) découvrent deux squelettes humains entiers cachés dans des valises transportées par deux jeunes hommes. Lors des investigations, les gendarmes apprennent que les ossements ont été déterrés à Ndikan, un village près de Foumbot, commune du département du Noun.

Les deux hommes sont arrêtés alors qu’ils se préparent à vendre les restes humains. L’un des deux est parti d’Ambam (Sud) pour venir prendre part à la vente. Les enquêtes préliminaires révèlent que les deux trafiquants d’ossements humains présumés ont des clients dans le pays et à l’étranger.

« Lors de l’arrestation, l’un des trafiquants a violemment résisté, mais a été rapidement maîtrisé par les gendarmes. Les deux suspects sont actuellement en détention provisoire », indiquent des sources à la Laga, une ONG spécialisée dans la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages.

Les deux hommes ont été interpellés lors d’une enquête sur le trafic illégal d’espèces fauniques protégées dans la région de l’Ouest. L’opération était menée par la brigade de gendarmerie de Foumbot et le poste de contrôle forestier et de chasse de la ville, avec l’assistance technique de la Laga.

Ce n’est pas la première fois qu’une enquête sur le trafic d’espèces sauvages finit par dévoiler le commerce de restes humains. En mai dernier, plusieurs personnes ont été arrêtées dans le Noun, où l’on note une recrudescence du trafic d’ossements humains. Trois d’entre elles ont été condamnées à cinq ans de prison, indiquent des sources proches du dossier.

En 2012, cinq hommes avaient été arrêtés à Djoum, dans la région du Sud, avec des parties d’éléphant et des restes humains.

P.N.N

Lire aussi:

Recrudescence du trafic d’ossements humains dans le Noun

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.