Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : initialement prévue le 5 novembre, la campagne de vaccination des personnels de l’Etat débute ce mercredi

Covid-19 : initialement prévue le 5 novembre, la campagne de vaccination des personnels de l’Etat débute ce mercredi

Paru le mardi, 09 novembre 2021 11:50

La campagne de vaccination des fonctionnaires et agents publics de l’Etat contre la Covid-19 qui devait débuter le 5 novembre dernier va finalement démarrer ce mercredi. Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph Le (photo), a indiqué sur Facebook que cette campagne se déroulera du 10 novembre au 10 décembre prochain. Le Minfopra se donne donc un mois pour vacciner les personnels qui émargent dans le budget de l’Etat, qu’ils soient des agents publics actifs ou ceux ayant été admis à faire valoir leurs droits à la retraite.

Cette campagne concerne les personnels des services centraux et déconcentrés des ministères et des administrations publiques, ainsi que ceux des établissements sous tutelle. Elle a pour but de protéger les agents de l’Etat «pour mieux assurer la continuité du service public et la pérennité de notre administration», selon le Minfopra et son collègue de la Santé publique (Minsanté). L’initiative des autorités publiques de vacciner tous les fonctionnaires et agents publics a créé une levée de boucliers. A la suite de cela, le gouvernement a déclaré qu’il ne s’agit pas d’une obligation vaccinale mais d’inciter à la vaccination, celle-ci étant présentée comme la meilleure arme face à la Covid-19.

«Il n’a jamais été question d’obliger les personnels de l’Etat à se faire vacciner.  Persuader, Oui !!! Obliger, non (Pas encore) !!!», a déclaré Joseph Le au cours d’un point de presse le 21 octobre dernier, alors que la polémique enflait sur cette question. Avant la mise au point du Minfopra, la présidence de la République, le Minsanté, l’Hôpital général de Yaoundé (Hgy), le gouverneur de la région de l’Est ou encore la Société de presse et d’éditions du Cameroun (Sopecam, éditrice de Cameroon tribune) avaient notamment imposé la présentation d’un carnet vaccinal comme obligation d’accès à leurs services.

Seulement 1,2% de la population cible est vaccinée à la date du 1er novembre, selon les statistiques officielles. Ce qui représente 166 517 personnes complètement vaccinées sur une population cible estimée à 13 944 491 personnes. L’objectif du Cameroun est de vacciner au moins 20% de la population cible avant le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays organise dès janvier 2022.

P.N.N

Lire aussi:

Covid-19: la mise au point du Minfopra après la polémique sur l’obligation vaccinale

Covid-19 : tous les agents publics de l’Etat appelés à se faire vacciner dès novembre

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.