Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Insalubrité dans les villes : Ketcha Courtès appelle « au sens patriotique élevé » des employés d’Hysacam

Insalubrité dans les villes : Ketcha Courtès appelle « au sens patriotique élevé » des employés d’Hysacam

Paru le mardi, 09 novembre 2021 19:31

La ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtés a appelé les éboueurs de la société Hygiène et de salubrité du Cameroun (Hysacam) « à un sens patriotique élevé pour reprendre les activités d’assainissement, afin de contribuer comme ils l’ont toujours fait à la propreté de nos villes ». C’était dans un communiqué de presse paru ce jour dans le quotidien gouvernemental.

Cette sortie intervient en plein climat social agité à Hysacam où les employés sont entrés en grève pour revendiquer le paiement de deux mois d’arriérés de salaire. Ce qui a provoqué une crise des ordures dans les grandes villes du pays.

« Depuis quelque temps, il m’a été donné de constater une recrudescence des dépôts anarchiques d’ordures ménagères le long des rues de nos grandes métropoles, au moment même où notre pays se prépare à accueillir l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations », a déploré la ministre.

D’après le site d’information Investir au Cameroun, le gouvernement a débloqué plus de 7 milliards FCFA au titre d’une partie de la dette de l’Etat à cette entreprise de la collecte des ordures ménagères. Ce qui a eu pour effet immédiat une reprise timide du travail dès le 1er novembre dernier.

Pour le reste, la Minhdu a appelé les maires et les populations à la responsabilité et à la discipline pour un retour de la salubrité dans les villes.

L.A.

Lire aussi :

Une grève annoncée à Hysacam pour revendiquer le paiement de deux mois de salaires

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.