Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021 : la CAF demande l’ouverture d’une enquête, après l’agression de trois journalistes algériens à Douala

CAN 2021 : la CAF demande l’ouverture d’une enquête, après l’agression de trois journalistes algériens à Douala

Paru le lundi, 10 janvier 2022 14:37

Ce lundi 10 janvier 2022, la Confédération africaine de football (CAF) a demandé l’ouverture d’une enquête, après l’agression de trois journalistes algériens couvrant la Coupe d’Afrique des nations (CAN) à Douala, ville abritant les matchs de l’Algérie, tenante du titre. « La CAF condamne avec force cet acte indigne et exprime sa solidarité et ses vœux de bon rétablissement aux victimes. Elle invite les autorités locales à tout mettre en œuvre pour faire la lumière sur cette affaire. La CAF va immédiatement demander l’ouverture d’une enquête », indique l’instance faîtière du football africain, dans une déclaration publiée sur son site Internet.  

L’information faisant état de l’agression de trois journalistes algériens dans la métropole économique s’est répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux dimanche, jour de l’ouverture de la 33e édition de la CAN qu’organise le Cameroun. Dans un communiqué publié dans la nuit, le site DZ Foot, dont l’un des représentants figure parmi les victimes, a déclaré que les trois journalistes ont été agressés aux alentours de 22 h par « un groupe non identifié » et « en possession d’armes blanches » à proximité de l’hôtel où ils résident le temps de la compétition. Le nom de leur hôtel n’a pas été dévoilé.

Plus de peur que de mal

« Un maigre butin composé de trois téléphones portables, d’une sacoche et d’un passeport, a été obtenu après de nombreux coups de couteau. Les journalistes algériens, touchés, ont réussi à échapper rapidement de la zone et leurs jours ne sont pas en danger », relate le média algérien. DZ Foot demandait alors à la CAF, au comité local d’organisation de la CAN (COCAN) et aux autorités locales de « se saisir de cette affaire au plus tôt et à garantir des conditions de sécurité suffisantes pour l’ensemble des acteurs de cette CAN, qu’ils soient sur le terrain ou en dehors ».  

La Fédération algérienne de football (FAF) parle d’une « lâche agression » dont ont fait l’objet les trois journalistes. « Une enquête a été ouverte à cet effet, et l’un des trois journalistes légèrement blessé a été transféré à une structure de santé pour prise en charge », déclare la fédération dans un communiqué ce lundi.

Le journaliste de DZ Foot victime de cette agression a déploré le « sensationnalisme » autour de cette affaire. « Je demande juste à ce que les agresseurs soient arrêtés en toute discrétion », affirme Mehdi Amazigh Dahak, dans un message publié ce lundi sur Facebook.

Mesures de sécurité

Les autorités camerounaises n’avaient pas encore officiellement réagi au moment où nous mettions l’article en ligne. Mais l’on sait que le pays a renforcé les mesures de sécurité pour assurer le bon déroulement de la CAN. Des simulations d’attaques terroristes ont été faites ces dernières semaines par les forces de défense et de sécurité sur différents sites de la compétition, en collaboration avec la CAF. Les autorités avaient aussi assuré qu’un dispositif sécuritaire a été mis en place dans certains quartiers et artères des villes hôtes notamment pour assurer la sécurité des personnes et des biens pendant la compétition. 

« Le Cameroun se doit d’être capable d’assurer la sécurité de tous avant, pendant et après la CAN 2021. Il est impératif de déceler, de combattre et d’éradiquer les attaques terroristes. Notre devoir est d’être vigilants », déclarait le ministre de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, à l’issue d’une conférence de planification relative aux attaques terroristes le 6 septembre dernier.

À noter que les hôtels retenus pour les délégations officielles ont été choisis en fonction notamment des mesures de sécurité et de sûreté appliquées dans ces établissements, à la suite de multiples visites d’inspection des experts de la CAF. 

P.N.N 

Lire aussi

CAN 2021 : le Cameroun va déployer l’opération antiterroriste « Shield » pour sécuriser les stades

Dernière modification le lundi, 10 janvier 2022 14:40

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.