Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : 6 000 morts et 800 000 déplacés en 7 ans de conflit (International Crisis Group)

Crise anglophone : 6 000 morts et 800 000 déplacés en 7 ans de conflit (International Crisis Group)

Paru le vendredi, 10 février 2023 11:19

Le Think Tank International Crisis Group (ICG) a rendu publique, hier 9 février, une déclaration sur la crise sociopolitique qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis fin 2016. Intitulée « l’initiative canadienne offre une nouvelle opportunité pour le processus de paix au Cameroun » en soutien au processus d’Ottawa annoncé par le gouvernement canadien il y a quelques jours. Et d’après ICG, cette initiative est la bienvenue dans un conflit qui a déjà fait 6 000 morts depuis 2017 et entraîné le déplacement de 800 000 personnes. « Les femmes et les enfants représentent 60 pour cent de la population déplacée et ils sont confrontés à des risques spécifiques, notamment aux violences sexistes et à la traite des enfants. Des estimations récentes indiquent que le conflit avait perturbé l’éducation de plus de 700 000 enfants », peut-on lire dans le document. Un décompte non officiel fait état de près de 2 000 militaires, gendarmes et policiers tués depuis le début du conflit.

L’ONU estime que 2 millions de personnes sont affectées par ce conflit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Plus de 600 000 sont des déplacés internes et 87 000 sont réfugiés au Nigeria.

Sur le plan politique ,on regrette que le gouvernement camerounais ait reculé sur l’initiative canadienne de paix. « Yaoundé s’est jusqu’à présent montrée réticente à envisager un règlement politique avec les séparatistes (…).  En avril 2020, des responsables camerounais ont entamé des pourparlers avec des dirigeants séparatistes emprisonnés, avant de les annuler soudainement après une deuxième rencontre en juillet de la même année. En octobre 2022, le gouvernement a rejeté à nouveau les efforts de la Suisse pour faire avancer son initiative, mais il a entamé des prises de contact discrètes avec des dirigeants anglophones de la diaspora », rapporte ICG.

La reculade de Yaoundé aurait provoqué une nouvelle radicalisation des sécessionnistes. « Les milices séparatistes ont immédiatement répondu à la déclaration du gouvernement par une nouvelle campagne de violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, érigeant des barrages routiers et tirant au lance-roquette sur les convois de l’armée. Leurs chefs ont commencé à discuter de la possibilité de placer les milices sous un commandement unique ou d’organiser des opérations conjointes contre les forces de sécurité sous la bannière d’un front militaire uni », note ICG. Le Think Tank relève aussi que de son côté, le gouvernement a décidé de renforcer son armée en lançant le recrutement de 9 500 nouveaux soldats.

L.A. 

Lire aussi : Résolution de la crise anglophone : Yaoundé désavoue Ottawa

Dernière modification le vendredi, 10 février 2023 11:20

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes