Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’université de Maroua accueille un programme de recherche sur le développement du bassin du Lac Tchad

L’université de Maroua accueille un programme de recherche sur le développement du bassin du Lac Tchad

Paru le jeudi, 10 février 2022 13:45

Le recteur de l’université de Maroua a lancé un appel à candidatures, la semaine dernière, pour l’octroi de 30 bourses de thèses de doctorat ou PhD. Idrissou Alioum explique que ces bourses sont financées par le Projet de relance et de développement de la région du Lac Tchad (Prolac), qui bénéficie de l’appui de la Banque mondiale.

« Une partie des ressources dédiées à la mise en œuvre du Prolac sera destinée aux institutions universitaires et de recherche, notamment l’université de Maroua (UMA), l’Institut de recherche agronomique pour le développement (Irad) et le Centre d’étude pour le développement de l’environnement au Cameroun (CEDC) pour générer des connaissances à travers des bourses octroyées aux étudiants en doctorat et en master », explique Idrissou Alioum dans l’appel à candidatures qu’il a lancé.

Pour ce qui est de l’UMA, six axes de recherche censés contribuer au développement du bassin du Lac Tchad sont concernés par ce programme de bourses : dynamiques régionales, commerce et mobilité ; genre et inclusion sociale ; gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles…

Le recteur Idrissou Alioum prévient que les étudiants chercheurs intéressés ont jusqu’au 20 février prochain pour déposer leur dossier de candidature. Et chacun d’eux est tenu de produire un avant-projet de thèse en rapport avec l’un des axes de recherche déclinés.

En rappel, le Prolac est un projet initié par le gouvernement camerounais pour faire face aux nombreux défis environnementaux, sécuritaires, sociaux et économiques qui interpellent le pays dans la partie camerounaise du bassin du Lac Tchad. L’objectif des pouvoirs publics est l’amélioration des conditions d’existence et de résilience des populations riveraines en leur offrant des facilités d’accès aux infrastructures de mobilité rurale, de croissance économique et d’emploi.

Michel Ange Nga  

Lire aussi :

Lutte contre Boko Haram : le Cameroun demande plus d’engagement aux partenaires pour stabiliser le Bassin du lac Tchad

Bassin du Lac Tchad : plus de 10 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire (ONU)

Dernière modification le jeudi, 10 février 2022 13:51

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.