Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Enseignement supérieur : Fame Ndongo ne reconnaît pas l’université promue par le Pr Bahebeck

Enseignement supérieur : Fame Ndongo ne reconnaît pas l’université promue par le Pr Bahebeck

Paru le jeudi, 10 février 2022 17:06

Le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo (photo), vient de classer l’American University in Central Africa au nombre des universités étrangères qui exercent de manière clandestine au Cameroun. « Aucune université internationale ou étrangère ne peut exercer ses activités au Cameroun, en présentiel ou en ligne, sans avoir reçu l’autorisation préalable du gouvernement », fait savoir le Minesup dans un communiqué rendu public ce 10 février.

Sur son site Internet, cette université, dont le promoteur au Cameroun est le Pr Jean Behebeck, comme l’indique le Minesup, se présente comme « une entité enregistrée en République démocratique de Sao Tomé-et-Principe ». Elle dit aussi avoir demandé « l’accréditation universitaire à délivrer par le ministère de l’Éducation de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe, dans le but d’offrir une éducation standard américaine, rentable et de classe mondiale aux étudiants qualifiés et motivés d’Afrique centrale directement après le lycée ».

« Les vérifications faites par mes services compétents révèlent que ce pays (la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe, NDLR) n’a accrédité aucune des universités qui manifestent des velléités de fonctionner clandestinement au Cameroun », écrit le ministre Jacques Fame Ndongo.

En clair, le ministre déconseille l’ensemble des programmes médicaux et de santé proposée par l’American University in Central Africa. Il va même plus loin en appelant à la vigilance des étudiants contre le phénomène croissant des universités clandestines qui fonctionne « sans autorisation formelle des pays dont ils se réclament abusivement ».  

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Administration régionale : Fame Ndongo se désolidarise du projet de recrutement de 930 auditeurs-stagiaires

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.