Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nord-Ouest : le meurtre d’un Fon provoque une riposte contre la communauté Mbororo

Nord-Ouest : le meurtre d’un Fon provoque une riposte contre la communauté Mbororo

Paru le jeudi, 10 mars 2022 12:50

Une mosquée a été incendiée hier 9 mars à Esu, une localité du département de la Menchum, au Nord-Ouest du Cameroun. Selon des témoignages d’habitants sur place, il s’agit d’une action de représailles après la mort du Fon (chef traditionnel) de Esu, tué dans une embuscade. Ses sujets accusent en effet la communauté Mbororo d’avoir assassiné leur chef.

Le Fon Kum Achou Kawzuh Albert Chi (photo) a succombé après avoir reçu plusieurs balles au cours d’une embuscade tendue par des hommes armés. Sa première épouse a été également tuée et la seconde blessée. Le chef traditionnel revenait de Weh où il avait assisté à l’installation d’un autre Fon, rapportent des sources locales.

Déjà tendues depuis longtemps, les relations entre les Mbororos nomades et les populations sédentaires de la région du Nord-Ouest se sont davantage dégradées avec le conflit séparatiste qui a éclaté en 2017.

Les séparatistes ont souvent accusé les Mbororos d’être des supplétifs de l’armée, quand ces derniers se sont également constitués en groupe d’autodéfense pour se protéger des attaques desdits séparatistes.

L.A. 

Dernière modification le jeudi, 10 mars 2022 12:54

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun