Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
État civil : le Minsanté va recenser les nourrissons dépourvus d’acte de naissance

État civil : le Minsanté va recenser les nourrissons dépourvus d’acte de naissance

Paru le mardi, 10 mai 2022 10:41

La campagne de vaccination de riposte contre la poliomyélite, dont le premier tour est prévu du 13 au 16 mai prochain, sera une occasion pour recenser les enfants de 0 à 3 mois non déclarés en vue de faciliter l’établissement de leurs actes de naissance. Le 18 février 2020, le Bureau national de l’état civil (Bunec) a signé un mémorandum d’entente avec le ministère de la Santé publique (Minsanté) pour améliorer le système d’état civil.

Ce mémorandum sert de plateforme de mise en commun des ressources pour accroître l’offre et la demande de services, notamment ceux relatifs à la déclaration et à l’enregistrement des naissances. Selon les statistiques du Bunec, près de 1,6 million d’enfants au Cameroun ne possédaient pas d’actes de naissance en 2019. La région de l’Extrême-Nord seule comptait près de 402 000 enfants dans cette situation, dont 38 000 élèves en classes d’examen.

Il faut dire que le problème d’actes de naissance est un casse-tête pour le gouvernement qui mutualise les efforts pour améliorer la situation. Selon le rapport du ministère de la Justice (Minjustice) sur l’état des droits de l’Homme au Cameroun en 2020, le ministère de la Promotion de la femme et de la famille (Minproff) a contribué à l’établissement de 1 000 actes de naissance au profit des enfants des régions du Littoral et du Centre, notamment ceux des départements du Nkam et de la Mefou et Afamba.

En avril dernier, la radio nationale a rapporté que le gouvernement a alloué plus de 88 millions de FCFA à 6 communes pour l’établissement d’actes de naissance à 11 000 enfants. Les efforts du Cameroun pour remédier à la situation des enfants « fantômes » s’inscrivent en droite ligne des engagements nationaux et internationaux pris par les autorités pour permettre à ceux-ci d’obtenir la citoyenneté, un droit reconnu par la Constitution et les multiples instruments juridiques ratifiés par le pays.

P.N.N

Lire aussi :

État civil : plus de 88 millions FCFA alloués aux communes pour établir 11 000 actes de naissance

Parlement : un réseau de députés pour faire la promotion de l’état civil au Cameroun

État civil : recensement annoncé des Camerounais dépourvus d’acte de naissance

Dernière modification le mardi, 10 mai 2022 10:43

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes