Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Enseignements secondaires : Nalova Lyonga met fin aux exclusions systématiques des élèves enceintes

Enseignements secondaires : Nalova Lyonga met fin aux exclusions systématiques des élèves enceintes

Paru le mardi, 10 mai 2022 12:43

Dans une circulaire qu’elle a signée le 22 avril dernier, Pauline Nalova Lyonga (photo), le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), instruit de nouvelles modalités de gestion des cas de grossesses des élèves scolarisées dans les établissements publics et privés. La grande nouveauté c’est l’institution des congés de maternité pour les jeunes filles enceintes après la 26e semaine de grossesse.

Dans cette même circulaire, Mme Nalova Lyonga autorise les élèves à reprendre les cours après leur accouchement. Les responsables des établissements doivent néanmoins s’assurer que les conditions de santé, de travail, d’âge et de discipline le permettent.

C’est donc la fin des exclusions systématiques des élèves enceintes. Une pratique contreproductive de l’avis du ministre. « Cette pratique qui accentue les déperditions scolaires chez les élèves-filles, porte en faux aux orientations du gouvernement en matière du maintien scolaire de tous les élèves sans discrimination, la prise en compte de l’approche genre, ainsi que la lutte contre l’exclusion des couches sociales vulnérables », lit-on dans la circulaire.

En plus de la fin des exclusions systématiques, la circulaire du Minesec instruit aussi aux responsables des établissements scolaires de plus épargner les auteurs des grossesses à qui il faudra désormais appliquer les mêmes mesures qu’aux filles. Mme Nalova Lyonga enjoint aussi de « prendre les mesures disciplinaires en vigueur à l’encontre de l’enseignant et autres personnels d’encadrement, reconnus auteurs de la grossesse de l’élève ».

Michel Ange Nga  

Lire aussi :

Minesec : Nalova Lyonga demande la tenue du conseil de discipline pour les fonctionnaires indélicats

Nord-Ouest : la ministre Nalova Lyonga promet une enquête après la suspension de solde de certains enseignants

Dernière modification le mardi, 10 mai 2022 12:45

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes