Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lycée Leclerc : la proviseure menace de sanctionner les enseignants qui ont des liaisons avec des élèves

Lycée Leclerc : la proviseure menace de sanctionner les enseignants qui ont des liaisons avec des élèves

Paru le vendredi, 10 décembre 2021 02:33

La proviseure du lycée général Leclerc, Mireille Marie-Laure Owona, menace de sanction les enseignants ayant des relations intimes avec les élèves inscrits au sein de cet établissement scolaire public, l’un des plus anciens et les plus réputés de Yaoundé. « Il m’a été donné de constater, pour le déplorer, que certains enseignants véreux entretiennent des relations coupables avec leurs jeunes élèves filles », dit-elle dans une note de service à l'intention de ses collaborateurs. Pour la proviseure, une telle attitude est de nature à ternir l’image de l’éducateur, à l’heure de la moralisation des comportements.

Aussi, « je tiens à rappeler à nos jeunes collègues que de telles pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie constituent des fautes lourdes et sont sanctionnées avec une extrême sévérité par les juridictions », écrit-elle. La responsable du lycée Leclerc prévient que cette note est une « ultime mise en garde » et annonce que toute personne qui en enfreindrait les termes sera traduite devant le conseil de discipline intérieur et le rapport sera acheminé auprès de la hiérarchie pour « toute fin utile ». Le phénomène n’est pas nouveau. En milieu scolaire, de plus en plus d’enseignants entretiennent des relations avec leurs élèves.

Un interdit enfreint souvent avec la passivité des inspections de l’éducation. « Les chefs d’établissements ont parfois vent de rumeurs sur des relations entre un prof et un élève. Mais certains préfèrent fermer les yeux, d’autant qu’ils n’ont pas de preuves à ce sujet », avance un syndicaliste. Le décret du 5 décembre 2020 portant statut particulier des fonctionnaires des corps de l’éducation nationale énonce pourtant que « tout fonctionnaire des corps de l’éducation nationale dans l’exercice de ses fonctions est tenu de se comporter conformément à l’éthique de l’enseignant et aux bonnes mœurs » (article 65).

Le même décret dispose que tout manquement aux obligations spécifiques énoncées dans l’article susmentionné « entraîne automatiquement » pour l’enseignant, sans préjudice des sanctions prévues par le Statut général de la Fonction publique, la suppression partielle ou totale des primes prévues ou la suspension du salaire conformément à la réglementation en vigueur.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.