Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nord-Ouest et Sud-Ouest : seules 46 % des écoles sont restées ouvertes cette année scolaire

Nord-Ouest et Sud-Ouest : seules 46 % des écoles sont restées ouvertes cette année scolaire

Paru le mercredi, 11 janvier 2023 15:59

Le rapport de la situation humanitaire, dressé par le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO) indique que seules 46 % des écoles sont restées ouvertes pour l’année scolaire 2022-2023. Le même rapport ajoute que seulement 54 % des élèves sont inscrits. La faute à la situation sécuritaire précaire qui prévaut depuis des années dans le NOSO où des groupes de combattants sécessionnistes se battent contre l’armée nationale.

« La situation humanitaire dans les régions du NOSO est restée désastreuse, marquée par la poursuite des attaques violentes contre les écoles et les enfants, ainsi que contre les soins de santé », peut-on lire dans le rapport sur la situation actuelle dans les deux régions occidentales du Cameroun.

La montée du discours irrédentiste dans la NOSO rime avec la contestation de l’autorité du pouvoir de Yaoundé. En fait, la démarche des sécessionnistes est de combattre le pouvoir central pour accéder à l’indépendance avec la création d’un nouvel État. C’est l’une des raisons pour lesquelles les écoles publiques sont particulièrement ciblées par ces combattants sécessionnistes.

C’est ainsi que OCHA rappelle que le 1er novembre dernier, un combattant sécessionniste a menacé tous les enseignants d’une école secondaire publique de Kumbo, dans le département du Bui, région du Nord-Ouest. Il demandait à tous ces enseignants d’arrêter d’enseigner. Il a aussi exigé que les parents retirent leurs enfants des écoles publiques pour les inscrire dans des écoles privées. Mais, même ces établissements privés ne sont pas tous à l’abri d’une attaque des combattants sécessionnistes.

Michel Nga Atangana

Lire aussi:

Reconstruction du Noso : l’Union européenne conditionne son aide par l’établissement d’un « dialogue effectif »

Plan de reconstruction du NOSO: la mobilisation des financements coince

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes