Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : dépistage systématique dans les aéroports pour les passagers venant de pays « rouges »

Covid-19 : dépistage systématique dans les aéroports pour les passagers venant de pays « rouges »

Paru le mercredi, 11 novembre 2020 11:11

Des tests virologiques (PCR) pour détecter le coronavirus (Covid-19) sont systématiques depuis le 29 octobre dans les aéroports de Yaoundé et Douala pour les passagers provenant de pays qualifiés de «zone rouge». Il s’agit de pays européens, mais aussi africains «où le nouveau coronavirus circule activement», indique le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, dans un communiqué.

Bien que soumis à la présentation d’un test PCR négatif valide au débarquement – sésame sanitaire pour entrer dans le pays – les voyageurs en provenance des pays à risques doivent à nouveau se soumettre à un dépistage obligatoire à leur descente d’avion.

Des dispositions ont été prises dans ces plateformes aéroportuaires pour assurer ces tests, mais aussi permettre la fluidité du processus et le respect des mesures de distanciation physique pendant l’opération, apprend-on. «On a décidé de tester systématiquement tous les passagers qui arrivent. Donc, les cabines de désinfection/décontamination ont été mises en place. On a mis un dispositif en termes d’infrastructures pour que ceux qui sont testés soient à l’aise au niveau de l’aéroport. On a veillé à ce que le personnel de santé soit renforcé en termes de qualité et de quantité pour qu’au niveau du débarquement, ça soit aussi fluide», explique le Minsanté ce mardi 10 novembre à la radio publique.

Les passagers diagnostiqués positifs sont immédiatement soumis au protocole de soins validé par le Conseil scientifique des urgences publiques. Cette mesure vise à endiguer la propagation du virus au Cameroun, où l’on enregistre actuellement 22.421 cas confirmés, dont 21.510 rémissions et 433 décès.

Il est notamment question d’éviter une éventuelle importation de nouveaux cas, à l’heure où l’épidémie progresse ou repart dans de nombreux pays à l’instar de la France qui a également pris une mesure similaire. Le but aussi est de s’assurer de l’authenticité des résultats des dépistages, alors qu’on enregistre un trafic de faux tests négatifs de Covid-19 dans plusieurs pays.

P.N.N

Lire aussi:

Covid-19 : pour éviter une nouvelle importation de la maladie, le dispositif sanitaire renforcé à l’aéroport de Yaoundé

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes