Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : quatre combattants séparatistes « neutralisés » par l’armée (officiel)

Crise anglophone : quatre combattants séparatistes « neutralisés » par l’armée (officiel)

Paru le samedi, 11 décembre 2021 08:11

L’armée a donné, ce 10 décembre, sa version des évènements qui se sont déroulés le 8 décembre dernier non loin de Bamenda, dans la région du Nord-Ouest. D’après un communiqué du ministère de la Défense, une patrouille du Bataillon d’intervention rapide (BIR) a été prise dans une embuscade à l’Engin explosif improvisé sur l’axe Mbengwi-Bamenda. Pendant l’« affrontement particulièrement violent » qui en a résulté, quatre séparatistes ont été neutralisés et un véhicule de l’armée endommagé.

Selon le même communiqué, « informés de la situation, les responsables militaires locaux ont immédiatement déployé des renforts sur les lieux à l’effet de sécuriser le site ». C’est ce que contestent plusieurs habitants de la zone pour qui l’armée a mené une opération de représailles en brulant plusieurs villages.

Ce dont se défend le ministère de la Défense dont le chef de la division de la communication affirme que « depuis la survenue de ce drame, la propagande sécessionniste appuyée par certains médias fait chorus de la destruction par mises à feu de maisons appartenant aux civils dans la localité de Nitop ». Pour le capitaine de vaisseau Cyrille Atonfack, il s’agit de « grotesques affabulations imputées aux éléments des forces de défense ».

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.