Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : le Cameroun lance sa campagne de vaccination à Yaoundé

Covid-19 : le Cameroun lance sa campagne de vaccination à Yaoundé

Paru le lundi, 12 avril 2021 11:51

Le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a donné ce lundi 12 avril le top départ de la vaccination contre la Covid-19 à Yaoundé dans la région du Centre, épicentre de l’épidémie. Il poursuivra cette opération dans les régions du Littoral et du Sud-Ouest jeudi et vendredi prochains, a appris SBBC.

« À sa suite, le gestionnaire national de l’incident pour la riposte au Covid-19 prendra le relais pour la supervision dans les différentes régions, pendant que les délégués régionaux de la santé publique assureront la supervision de la mise en fonctionnement progressive des 243 sites de vaccination dédiés à cet effet », indique le chef de cellule de communication du Minsanté, Clavère Nken, dans une note d’information publiée ce jour.

Dimanche, le gouvernement a réceptionné un don de 200 000 doses du vaccin contre la Covid-19 développé par la firme chinoise Sinopharm. « Il s’agit là du premier stock de vaccin qui sera progressivement complété par d’autres, dont l’arrivée du prochain est prévue le samedi 17 avril 2021 », précise le chef de cellule de communication du Minsanté.

La stratégie camerounaise prévoit de vacciner en priorité les personnels de santé, en première ligne contre la maladie. Objectif : réduire le nombre des formes graves et de décès et immuniser les personnels soignants afin de réduire la pression de la pandémie sur le service de santé, selon nos informations.

Outre cette catégorie, le but, à terme, est de vacciner également les autres personnes les plus exposées et/ou à risque de formes graves ou de décès. Il s’agit des agents de santé communautaire (ASC), les personnes présentant des comorbidités (hypertension, diabète, pathologies respiratoires, obésité), les plus de 50 ans, le personnel de sécurité et les enseignants.

Approbation

Le vaccin Sinopharm aurait un taux d’efficacité de 79% contre les formes symptomatiques de la Covid-19 et serait efficace contre le variant sud-africain qui circulerait actuellement au Cameroun. En dehors de ce sérum, le pays prévoit aussi de vacciner les patients prioritaires avec le vaccin anglo-suédois AstraZeneca, le vaccin américain Johnson & Johnson, le vaccin russe Spoutnik V et le vaccin chinois Sinovac.

Tous ces vaccins sont recommandés par le Conseil scientifique des urgences de santé publique (CSUSP) et le National Immunisation Technical Advisory Group (NITAG). Les deux premiers vaccins ont été approuvés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au titre de la procédure pour les situations d’urgence (EUL). Les deux autres, tout comme Sinopharm, attendent toujours leur approbation par l’OMS alors qu’ils sont déjà utilisés dans d’autres pays. 

Le Groupe consultatif d’experts de l’OMS (Sage) a déclaré, en mars dernier, que les vaccins chinois Sinopharm et Sinovac ont « démontré leur sûreté et leur bonne efficacité contre la Covid-19 lorsque le malade présente des symptômes ». Le Groupe estime toutefois que des données supplémentaires sont nécessaires concernant notamment « les personnes âgées et les personnes souffrant d’autres maladies ».

Au Cameroun, la Covid-19 a officiellement tué 919 personnes sur un total de 61 731 cas confirmés depuis l’annonce des premières contaminations le 6 mars 2020. « Le gouvernement encourage les populations et notamment les cibles prioritaires (…) à se faire vacciner le moment venu », a écrit Manaouda Malachie dans un communiqué le 9 avril dernier.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi:

Covid-19 : le Cameroun lancera la vaccination avec le sérum chinois Sinopharm

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.