Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Mayo-Banyo : le Minedub annule les affectations d’enseignants effectuées par le préfet

Mayo-Banyo : le Minedub annule les affectations d’enseignants effectuées par le préfet

Paru le mardi, 12 juillet 2022 08:54

Le ministre de l’Éducation de base (Minedub), Laurent Serge Etoundi Ngoa (photo), vient d’annuler les affectations des instituteurs effectuées par le préfet du Mayo-Banyo dans l’Adamaoua, Charles Gall. Par décisions préfectorales des 12 et 17 novembre 2021, l’autorité administrative avait respectivement muté et redéployé certains enseignants du Minedub, en service dans les écoles maternelles et primaires publiques de son département de compétence.

Le hic, c’est que le préfet n’est pas compétent pour affecter un enseignant, affirme le membre du gouvernement. « La mutation des instituteurs contractuels relève de la compétence du gouverneur de céans, votre supérieur hiérarchique, sur proposition exclusive du délégué régional de l’Éducation de base, territorialement compétent, qui a une parfaite maîtrise des dispositions pertinentes en la matière, ainsi que des accords bilatéraux, entre mon département ministériel et les partenaires techniques et financiers qui accompagnent l’État, dans le processus de contractualisation et de rétention des personnels enseignants à leurs postes de travail respectifs », précise le Minedub.

Ces précisions sont contenues dans une note adressée le 8 juillet dernier au préfet, sous couvert du gouverneur de l’Adamaoua, Kildadi Taguieke Boukar. Aussi, Laurent Serge Etoundi Ngoa demande au préfet de « rapporter les actes sus-visés » et instruit les enseignants concernés de rejoindre leurs postes de travail initiaux. Au cas où le préfet ne reviendrait pas sur ses décisions, le ministre enjoint le délégué régional du Minedub de « ramener » à leurs postes de travail respectifs initiaux tous les enseignants déplacés par les décisions préfectorales de novembre 2021, « au plus tard le 30 août 2022 ». 

P.N.N

Dernière modification le mardi, 12 juillet 2022 08:55

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.