Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CDC : après l’annonce d’une grève du personnel, le Premier ministre convoque une réunion des syndicats

CDC : après l’annonce d’une grève du personnel, le Premier ministre convoque une réunion des syndicats

Paru le mardi, 12 octobre 2021 14:42

Une grève des employés de la Cameroon Development Corporation (CDC) prévue du 12 au 14 octobre vient d’être suspendue par les syndicats. La raison : une réunion convoquée par le Premier ministre dans les « dans les prochains jours » à l’effet de trouver « des solutions concrètes aux préoccupations des travailleurs », informe Gabriel Mbene Vefonge, président national de la Cameroon Agricultural and Allied Workers Trade Union (CAAWOTU) et coordonnateur de l'Alliance des syndicats des travailleurs du CDC.

« Nous appelons donc tous les travailleurs de la CDC à rester calmes et à poursuivre leurs activités normales sur leurs lieux de travail, tout en espérant que cette deuxième phase de dialogue, pilotée directement par le bureau du Premier ministre, débouchera sur des solutions concrètes », ajoute le responsable syndical.

C’est la deuxième fois cette année que les syndicats des travailleurs suspendent leur mot d’ordre de grève pour discuter avec le gouvernement. En février dernier déjà, des discussions infructueuses avaient eu lieu avec le ministre du Travail et de la Sécurité sociale. D’où ce nouvel appel au débrayage et l’intervention du Premier ministre.

Fleuron de l’industrie agroalimentaire, la CDC a été touchée de plein fouet par l’insécurité engendrée par la crise anglophone dès la fin 2016. L’essentiel de ses plantations de bananes ou de thé se trouvant dans la région du Sud-Ouest où est basé son siège social, la CDC a vu ses employés devenir la cible des miliciens séparatistes. Ainsi, en janvier 2021, on comptait un peu plus de 20 employés tués et des dizaines d’autres blessés.

« La CDC est involontairement entrée en situation de force majeure en raison de la crise actuelle qui secoue les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest et qui a eu un impact négatif sur les activités de la société. Jusqu'à présent, le gouvernement aide la CDC à payer les salaires », avait déclaré alors Franklin Ngoni Njie, le directeur général. A cause de cette crise qui a plombé la production, la CDC disparaissait des fichiers des exportateurs de bananes de 2018.

De son côté, dans une correspondance du 11 octobre adressée au directeur général de la CDC, le préfet du département du Fako, (région du Sud-Ouest) attire l’attention de ce responsable sur une manifestation programmée par son personnel du 12 au 14 octobre. D’après l’autorité administrative, « ces travailleurs seraient infiltrés et manipulés par des activités terroristes dans le but d'inciter à la violence ».

Cependant, informe le site d’information Investir au Cameroun, après une éclipse de 18 mois, les expéditions de cet opérateur cumulent à 12 774 tonnes à la fin septembre en 2021, en hausse de 9 283 tonnes sur un an.

L.A. 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.