Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Au Cameroun, deux diabétiques sur trois ignorent qu’ils sont porteurs de cette maladie

Au Cameroun, deux diabétiques sur trois ignorent qu’ils sont porteurs de cette maladie

Paru le vendredi, 12 novembre 2021 07:51

Au Cameroun, l’on estime que près d’un million de personnes souffrent de diabète, une maladie qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang. Le hic, c’est que de nombreux Camerounais ne connaissent pas leur statut pour le diabète. «Au moins deux personnes sur trois qui sont diabétiques ne savent pas qu’elles le sont. Il est donc extrêmement important de faire régulièrement des contrôles de glycémie. Passé l’âge de 30 ans, il serait extrêmement important de faire chaque année, au moins une seule fois, sa glycémie à jeun», affirme Dr José Kamgang, endocrinologue-diabétologue.

Le diabète est l’une des principales comorbidités associées aux formes sévères du coronavirus.  «La Covid-19 est plus mortelle chez les Africains atteints de diabète», a déclaré ce jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), à l’occasion de la Journée mondiale du diabète prévue le 14 novembre. Une récente analyse de l’OMS a évalué les données issues de 13 pays et portant sur les affections sous-jacentes ou les comorbidités chez les Africains testés positifs à la Covid-19. Il ressort de cette analyse que le taux de létalité est de 10,2 % chez les patients diabétiques atteints de Covid-19, contre 2,5 % pour l’ensemble des patients atteints du coronavirus.

Insuline

Le taux de létalité chez les personnes atteintes de diabète était également deux fois plus élevé que chez les patients souffrant d’une quelconque comorbidité, selon l’agence onusienne. «La pandémie de Covid-19 finira par se résorber, mais l’Afrique devrait connaître dans les années à venir la plus forte augmentation du diabète au niveau mondial», a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. Selon la Fédération internationale du diabète, le nombre de personnes atteintes de cette maladie sur le continent devrait atteindre 55 millions d’ici 2045, contre 24 millions cette année. Soit une augmentation de 134 % par rapport aux données disponibles en 2021.

Pour l’OMS, il est urgent d’intensifier la vaccination et d’autres services clés - comme l’accès aux médicaments - pour les personnes à haut risque, notamment celles atteintes de diabète. Ces malades sont régulièrement confrontés à la pénurie d’insuline au Cameroun. Selon le Programme élargi de vaccination (PEV), 16 792 personnes présentant une comorbidité (sur une population cible de 270 767) sont complètement vaccinées au 8 novembre, ce qui représente 6,2%. La Journée mondiale du diabète dimanche prochain est une occasion pour sensibiliser le grand public à la charge croissante de cette maladie et aux stratégies à mettre en œuvre pour la prévenir et la traiter.

P.N.N

Lire aussi:

Covid-19 : la plupart des décès sont dus aux comorbidités (diabète, hypertension, asthme ou insuffisance rénale)

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.