Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021: la stratégie de la mairie de Bafoussam pour remplir le stade de Kouekong

CAN 2021: la stratégie de la mairie de Bafoussam pour remplir le stade de Kouekong

Paru le jeudi, 13 janvier 2022 09:40

La mairie de Bafoussam va offrir le transport aux supporters pour aller voir les matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se jouent dans la capitale régionale de l’Ouest. « Le maire de la ville de Bafoussam porte à l’attention des populations qu’il mettra à leur disposition des navettes gratuites par bus, le vendredi 14 janvier, à l’occasion des matchs de la 2e journée dans la poule B comptant pour la CAN TotalEnergies Cameroun 2021 », annonce l’édile municipal, Roger Tafam, dans un communiqué publié le 12 janvier.

Ce vendredi, le Sénégal ouvre la deuxième journée de la phase de poule de la CAN dans le groupe B face à l’Ethiopie au stade de Kouekong, infrastructure sportive d'une capacité de 20 000 places située à 8 km du centre urbain. Les Lions de la Téranga ont remporté leur premier match face au Zimbabwe (1-0) lundi 10 janvier dans un stade quasiment vide. Certains observateurs justifient notamment cette absence de supporters camerounais dans les gradins, dans un pays où le football est roi, par l’éloignement du stade de la ville.

Pour résorber ce problème, la mairie de Bafoussam a décidé d’affréter des bus « dans le souci de faciliter le déplacement des supporters du centre urbain vers le stade omnisport de Kouekong. Les bus effectueront plusieurs tours entre les points de ramassage et le stade omnisports de Bafoussam-Kouekong », indique le maire. Les bus seront ainsi mis gratuitement à la disposition des supporters par la municipalité. Ceux-ci devront juste payer le prix du ticket pour assister aux matchs, l’accès aux stades de la compétition étant soumis à la présentation d’un pass sanitaire.

P.N.N 

Dernière modification le jeudi, 13 janvier 2022 11:08

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.