Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
En hausse depuis 2010, les effectifs scolaires baissent à cause de la crise anglophone

En hausse depuis 2010, les effectifs scolaires baissent à cause de la crise anglophone

Paru le vendredi, 13 mars 2020 10:49

Le rapport sur le diagnostic de l’éducation au Cameroun, élaboré par le secrétariat permanent de la Stratégie révisée du secteur de l’éducation et de la formation (SSEF) pour la période 2013-2020, établit une croissance des effectifs à tous les niveaux d’éducation entre 2010 et 2020.

Mais l’on observe une tendance baissière de 2016 à 2018. Ainsi, dans le préscolaire on est passé d’un effectif de 339 585 en 2010-2011 à 555 810 en 2015-2016 pour chuter à 515 895 en 2017-2018. Dans le primaire, au cours de la même période les effectifs sont partis de 3 576 850 à 4 430 021 avant de tomber à 4 191 992.

D’après le rapport, cette tendance se justifie par la crise anglophone. À cause de cette crise qui affecte les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016, « plus de 4000 ne fonctionnent plus et plus de 500 000 élèves du préscolaire au secondaire ont été déscolarisés ».

Ce rapport a été présenté le 10 mars 2020 à Yaoundé, la capitale du pays, lors d’un atelier de vulgarisation du diagnostic sectoriel qui prépare les nouvelles orientations stratégiques devant alimenter la stratégie du secteur pour la période 2020-2030.

Il était question, au cours de cet atelier, de partager les résultats du diagnostic global avec tous les acteurs directs et indirects et de formuler des recommandations susceptibles de nourrir le nouveau plan sectoriel.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.