Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le port du masque obligatoire dans les lieux publics dès ce 13 avril 2020

Le port du masque obligatoire dans les lieux publics dès ce 13 avril 2020

Paru le lundi, 13 avril 2020 09:58

C’est officiel. Le Cameroun a décidé d’étendre le port du masque à toute la population pour freiner la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19). Jeudi dernier, le Premier ministre Joseph Dion Ngute a annoncé « la généralisation du port du masque, à compter du lundi 13 avril 2020, dans tous les espaces ouverts au public ». Selon le chef du gouvernement, « le ministre de l’Industrie a été instruit de publier les normes et spécifications techniques, en vue d’une production massive et locale desdits masques ».

Il y a quelques semaines encore, les autorités sanitaires affirmaient que les masques doivent être réservés aux soignants, aux malades et à ceux qui s’occupent des personnes contaminées. Cette position s’alignait sur les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui faisait savoir au début de l’épidémie qu’on ne doit pas porter de masque si l’on est en bonne santé.

Mais le discours du gouvernement a changé entre temps, compte tenu notamment de la progression du virus dans le pays où l’on enregistre déjà plus de 800 cas d’infections au Covid-19. L’OMS a aussi fléchi sa position en affirmant que les masques, même artisanaux, peuvent « limiter la diffusion » du coronavirus. Mais elle exprime toujours des doutes sur leur port généralisé.

« Nous devons réserver les masques médicaux et chirurgicaux aux personnels en première ligne. Mais l’idée d’utiliser des masques recouvrant les voies respiratoires ou la bouche pour empêcher que la toux ou le reniflement projette la maladie dans l’environnement et vers les autres (…) n’est pas une mauvaise en soit », a déclaré le Dr Mike Ryan, expert en situation d’urgence à l’OMS, lors d’une conférence de presse le 3 avril dernier. Ses propos sont rapportés notamment par Le Figaro.

Le port du masque fait désormais partie des mesures barrières pour contrer la Covid-19 au Cameroun, au même titre que le lavage des mains et la distanciation sociale. Les populations ont dorénavant l’obligation de se couvrir le nez et la bouche pour toutes les sorties en extérieur, sous peine de sanction, prévient le Premier ministre.

La généralisation du port du masque fait partie des sept nouvelles mesures adoptées le 9 avril dernier, à l’issue d’une réunion par visioconférence du Comité interministériel chargé du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie de Covid-19. Ces mesures supplémentaires s’appuient sur les propositions formulées par les autorités religieuses et les leaders politiques représentés au Parlement, précise Joseph Dion Ngute. Elles viennent renforcer les 13 mesures gouvernementales prises le 17 mars dernier pour barrer la voie au coronavirus.

P.N.N

Dernière modification le lundi, 13 avril 2020 12:52

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.