Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun harmonise les cursus de formation dans les trois écoles polytechniques

Le Cameroun harmonise les cursus de formation dans les trois écoles polytechniques

Paru le mercredi, 13 mai 2020 12:37

Le président de la République, Paul Biya, a signé le 11 mai 2020 un décret qui transforme la Faculté de génie industriel de l’université de Douala en Ecole nationale supérieure polytechnique de Douala (ENSPD). Avec l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé (ENSPY) et celle de Maroua (ENSPM), le Cameroun compte désormais trois écoles polytechniques.

La réorganisation par le président de la République des deux derniers établissements fait donc de chacune de ces écoles polytechniques « une grande école à vocation scientifique, technologique et professionnelle » rattachée à l’université de sa ville-siège.

Le même jour, Paul Biya a signé un autre décret qui institue dorénavant deux cursus de formation dans ces établissements : un cursus pour les ingénieurs et un autre pour les sciences de l’ingénieur.

Les trois écoles polytechniques héritent des mêmes missions : la formation des ingénieurs et des cadres supérieurs dans les métiers de l’ingénierie, la promotion de la recherche dans leurs domaines de formation et l’appui au développement sous forme de prestations de services.

Autant dire que les écoles polytechniques seront à l’avenir mieux outillées pour satisfaire les besoins exprimés par les entreprises. C’est dans cette optique que la voie est ouverte à chaque école polytechnique pour entretenir des relations étroites avec les milieux socioprofessionnels et de négocier des conventions et accords de coopération avec des entreprises, des institutions et autres organisations nationales ou étrangères.

Une mesure salutaire pour le Cameroun qui ne produit pas assez d’ingénieurs. Un déficit lié notamment à une crise des vocations et une offre de formation peu adaptée aux besoins.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.