Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Alerte aux risques d’inondation et d’éboulement dans la région de l’Ouest

Alerte aux risques d’inondation et d’éboulement dans la région de l’Ouest

Paru le lundi, 13 juillet 2020 18:12

La pluviométrie s’annonce abondante dans la région de l’Ouest entre juillet et septembre 2020. Ces prévisions météorologiques contenues dans le 11e bulletin saisonnier de l’Observatoire nationale des changements climatiques (ONACC), préoccupent les autorités administratives de la région de l’Ouest.

Conscient des risques encourus par les populations, le gouverneur de l’Ouest, Awa Fonka Augustine vient de commettre un communiqué pour « demander aux autorités compétentes, tous domaines confondus, de bien vouloir sensibiliser les populations et de prendre des mesures adéquates pour éviter toute conséquence désastreuse pouvant survenir du fait de longues pluies annoncées ».

Dans ce document signé le 10 juillet dernier, l’autorité administrative demande aux populations de faire preuve de prudence en évitant les zones à risque telles que les marécages, les flancs de collines et toutes autres zones où la texture du sol est dominée par le sable ou l’argile. « Ces mêmes populations doivent réduire autant que possibles les flaques d’eau autour de leurs maisons afin de limiter les cas de paludisme », conseille le gouverneur.

Awa Fonka Augustine suggère par ailleurs aux agriculteurs de son territoire de commandement de procéder à la récolte de leurs produits « au moment opportun » afin d’éviter tout désagrément causé par les grandes pluies annoncées.

Les prescriptions du gouverneur concernent également les transporteurs routiers. Ces derniers devraient doubler de vigilance dans les encablures de Bangangté, de Bandjoun, du Col Batié et des collines de Dschang où des « brouillards épais », observés en période de fortes pluies pourraient entraîner la survenue des accidents de la circulation.

Dans la région de l’Ouest les périodes de forte pluviométrie s’accompagnent souvent de catastrophes liées aux inondations et éboulement de terrains. L’une des plus récentes et meurtrière a eu lieu le 29 octobre 2019 au quartier Gouache à Bafoussam, chef-lieu de cette région. Un glissement de terrain dans cette zone située à environ 1 532 m d'altitude a causé la mort de 43 personnes, et détruit des habitations occupées par plus d’une centaine de familles.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.