Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’exclusion du Cameroun des pays autorisés à circuler dans l’espace Schengen pourrait être reconsidérée

L’exclusion du Cameroun des pays autorisés à circuler dans l’espace Schengen pourrait être reconsidérée

Paru le lundi, 13 juillet 2020 18:22

Le Cameroun plaide pour une reconsidération de son exclusion des pays autorisés à circuler dans l’espace Schengen suite à la réouverture des frontières extérieures de l’Union européenne (UE), fermées depuis le 17 mars dernier en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Vendredi 10 juillet, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie et son collègue des Transports (Mintrans), Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, ont exposé à la délégation de l’UE au Cameroun, les mesures prises pour enrayer la Covid-19 dans le pays. Ce, lors d’une réunion de concertation présidée par le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella.

Selon le quotidien public Cameroon Tribune, le chef de la délégation de l’UE, Peter Hans Schadek, a déclaré à l’issue de cette réunion que les informations fournies par le Cameroun «seront transmises à leurs sièges respectifs, étant donné qu’il y a un processus de réévaluation régulière de la situation en vue de reconsidérer davantage la libéralisation des échanges des passagers». En attendant, seuls les «voyages essentiels» sont autorisés. Le 1er juillet dernier, le Minstrans avait préconisé qu’une «action diplomatique» soit engagée en vue de reconsidérer la situation du Cameroun.

Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe affirmait alors que les mesures déjà prises et celles envisagées notamment pour la gestion des vols internationaux sont «conformes aux exigences» de l’UE. Dans l’opinion, certaines voix se sont élevées pour demander le principe de réciprocité à l’image du Gabon et du Sénégal.

En rappel, l’UE a rouvert ses frontières le 1er juillet dernier à 15 pays hors zone Schengen, dont quatre africains (Rwanda, Algérie, Maroc et Tunisie). Cependant, l’interdiction de voyager ne concerne pas les résidents de l’Union et leurs familles. A noter que le Cameroun enregistre 15 173 cas confirmés au coronavirus, dont 11 928 guéris et 359 décès, selon les chiffres communiqués vendredi par le Minsanté.

P.N.N

Lire aussi:

https://www.stopblablacam.com/politique/0307-4441-coronavirus-yaounde-envisage-une-action-diplomatique-pour-etre-admis-dans-l-espace-schengen

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.