Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
En 2024, le Minsanté projette d’évaluer les formations sanitaires du pays

En 2024, le Minsanté projette d’évaluer les formations sanitaires du pays

Paru le mercredi, 14 février 2024 03:19

La prochaine Conférence des hôpitaux se prépare activement au ministère de la Santé publique (Minsanté). Malachie Manaouda, le patron de ce département ministériel, a l’intention de profiter de cette conférence pour procéder au diagnostic des formations sanitaires du pays. Le but, selon la communication du Minsanté, est d’identifier les principales priorités de ces formations sanitaires alors même que le gouvernement poursuit le processus de transfert des compétences sanitaires aux collectivités territoriales décentralisées (CTD).

En attendant ce diagnostic, il n’est pas un secret que la faible mobilisation des financements constitue l’un des facteurs contraignants du développement du système de santé au Cameroun, comme on peut le lire dans la Stratégie sectorielle de santé 2016-2027. Cette situation s’est aggravée avec les crises financières mondiales qui limitent la disponibilité des financements extérieurs et aussi la diminution des financements extérieurs due au retrait de certains bailleurs. Pour ne rien arranger, la pauvreté des populations concoure aussi à limiter les rentrées financières dans les formations sanitaires.

En rappel, la conférence des hôpitaux du Cameroun est un brainstorming annuel qui regroupe les professionnels de la santé du pays. Ces derniers sont conviés pour discuter des difficultés du système sanitaire national. Mais aussi des avancées et des défis pressants.

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking