Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Riposte contre le Covid-19 : Manaouda Malachie réajuste sa communication

Riposte contre le Covid-19 : Manaouda Malachie réajuste sa communication

Paru le mardi, 14 avril 2020 19:05

Le ministre de la Santé publique (Minsanté) vient de modifier sa communication relative à la pandémie du coronavirus. Manaouda Malachie a annoncé la nouvelle orientation via le compte twitter. « Je vais désormais m’employer à ne publier que des informations sur l’évolution de notre stratégie, les cas graves, les cas guéris, les décès et les mesures barrières », a-t-il déclaré.

Selon le Minsanté, le nombre de cas testés positifs au Covid-19 à travers le pays ne sera plus régulièrement communiqué par le gouvernement comme c’était le cas jusqu’au lundi 13 avril dernier. Le Minsanté ne motive pas ce change d’approche. Mais à la cellule de communication du ministère de la Santé publique, on explique que la nouvelle disposition vise à « donner à la population des gages de confiance sur les mesures prises et les mesures à prendre ».

Au sein de l’opinion, les avis divergent sur le choix du Minsanté. Dr Corine Esse, chargé de Cours à l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (Esstic), y voit une « structuration progressive de la communication du Gouvernement ». De son analyse, la nouvelle approche adoptée par le Minsanté est à encourager dans la mesure où elle semble associer aux différentes actions de communications gouvernementales l’« information-éducation et communication d’une part et communication pour le changement des comportements d’autre part ».

« M. le Ministre, ne plus communiquer tous les chiffres endormirait les Camerounais qui prennent conscience de l’ampleur du mal et de sa progression au Cameroun », prévient le journaliste Eugene Messina. En plus, indique ce dernier, « la communication sur tous les chiffres relève du défi de transparence que vous avez décidé de relever ». Pour d’autres internautes, s’abstenir de publier les chiffres va par ailleurs faire prospérer les fausses informations sur le sujet.

De son côté, Jean Paul Tchomdou, le président de l’Association camerounaise des professionnels du Marketing et de la Communication (ACPMC), formule des suggestions afin de renforcer l’efficacité des actions de communication de l’équipe gouvernementale. « Le ministre devrait élargir sa palette d’outils et de médias. Twitter c’est bien, mais c’est un outil assez limité. Il faut arrêter un certain nombre d’outils, d’action de communication qui pourraient être mis en œuvre, sans forcément que le ministre soit présent », recommande-t-il.

Depuis la confirmation du premier cas de Covid-19, le Minsanté a opté pour la transparence en diffusant les informations relatives à l’évolution quotidienne de la pandémie. Il a notamment publié le nombre de nouveaux cas détectés par jour. Mais cette initiative a été critiquée par certains internautes et des professionnels de la communication. Pour ces derniers, la publication du nombre de cas détectés répand la psychose. Il était, de ce point de vue, nécessaire de changer la donne en apportant des informations qui redonnent espoir à la population confrontée à la nouvelle grippe virale.

BE

Dernière modification le mardi, 14 avril 2020 19:07

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.