Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Chantiers de la Can : malgré des inquiétudes, le comité d’organisation rassure sur l’état d’avancement des travaux

Chantiers de la Can : malgré des inquiétudes, le comité d’organisation rassure sur l’état d’avancement des travaux

Paru le mercredi, 14 avril 2021 18:09

A 9 mois de la Coupe d’Afrique des nations (Can), le comité d’organisation se montre confiant, « les infrastructures sont prêtes et que les finitions pour répondre aux directives de la CAF sont en cours dans les stades et les terrains d'entraînement des sites de Bafoussam, Garoua et Yaoundé-Olembe » a déclaré François Felix Ewane, coordonnateur de l'unité technique opérationnelle.

Il s’exprimait ainsi en marge de la 29ème session du Comité chargé de préparer cette compétition. Durant cette rencontre présidée par le Premier ministre Joseph Dion Ngute, le 13 avril à Yaoundé, il a été passé en revue l’état d’avancement des travaux des infrastructures d'hébergement, sportives et routières.

Pour sa part, le ministre du Tourisme et des Loisirs (Mintoul), Bello Bouba Maigari, a déclaré que les infrastructures hôtelières dans les villes de Garoua et de Bafoussam, qui avait été jugées non conforme aux nouvelles directives anti Covid-19 de la Confédération africaine de football (Caf), sont opérationnelles. Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a rassuré sur la construction de l'entrée Est de Douala dont les travaux ont enregistré quelques progrès.

Cependant, quelques inquiétudes persistent. S’agissant des infrastructures hôtelières, le Mintoul a relevé que certains établissements doivent encore subir une touche de rénovation. De même que les entrées Est de la ville de Douala à sujet duquel il a été relevé des problèmes de disponibilité du financement.

Des réserves qui concordent avec celles émises par la CAF. Dans un communiqué publié le 1er avril dernier, l’institution a marqué son inquiétude sur l’état d’avancement des préparatifs notamment sur l’état de dégradation des infrastructures qui n'offrent pas ou plus les garanties indispensables pour accueillir la compétition.

Pour remonter la pente, le chef du gouvernement a appelé toutes les parties prenantes à synchroniser leurs efforts et à faire en sorte que les installations soient prêtes à temps. Après deux renvois, la Can au Cameroun a été programmée du 9 janvier au 6 février 2022.

V.N.A.

Lire aussi:

CAN 2021: tout en exprimant son inquiétude, la CAF confirme le Cameroun comme pays hôte

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.