Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Baccalauréat 2021 : candidats et enseignants dénoncent des épreuves non conformes à l’approche pédagogique en vigueur

Baccalauréat 2021 : candidats et enseignants dénoncent des épreuves non conformes à l’approche pédagogique en vigueur

Paru le lundi, 14 juin 2021 16:14

La session 2021 du baccalauréat de l’enseignement général, qui s’est achevée le 12 juin, se trouve au cœur d’une vive polémique liée à la nature des épreuves proposées notamment en géographie, philosophie et mathématiques.

« L’épreuve que nous avons reçue n’a rien à voir avec ce que nous avons appris. Nous composons en style APC (approche par compétence) et non plus APO (approche par objectif) depuis des années. Et lors de l’examen, on vient nous surprendre avec le système classique que beaucoup ne connaissent même pas », se lamente un candidat.

L’APO est une pédagogie qui vise à enseigner les connaissances notionnelles aux apprenants. Dans le but de leur permettre d’acquérir des savoirs-savants. Enseigner une notion telle que l’adjectif qualificatif en français, anglais ou espagnol. Afin que l’apprenant puisse avoir un savoir encyclopédique sur le phénomène de l’adjectif qualificatif. 

L’APC est une pédagogie par laquelle l’apprenant est porté à résoudre les problèmes de la vie courante au travers des notions enseignées. Ainsi, il saura non seulement ce qu’est l’adjectif qualificatif, mais aussi comment résoudre un problème de la vie à l’aide de cette notion-là. Il aura acquis alors l’agir-compétent. Une association de savoirs-savants, savoir-faire et savoir-être.

Selon un enseignant, l’APO n’est plus en vigueur depuis des années. « J’ai enseigné l’APC à mes élèves de terminale. Je n’ai enseigné ni de près ni de loin le système classique », explique-t-il. Chaque approche a une typologie d’exercices et d’évaluation distincte.

Sous anonymat, un responsable du ministère des Enseignements secondaires (Minesec), responsable de la confection des sujets mis ensuite à la disposition de l’Office du baccalauréat du Cameroun, nuance cet avis en parlant plutôt de période transitoire.

À ceux qui suggèrent une annulation des épreuves querellées, la source de SBBC rappelle un texte pris par le Minesec en 2006 qui stipule qu’en période transitoire, la banque doit avoir les épreuves à la fois de l’approche ancienne et nouvelle.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.