Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : le Cameroun veut diviser par trois le nombre de nouvelles contaminations par semaine

Covid-19 : le Cameroun veut diviser par trois le nombre de nouvelles contaminations par semaine

Paru le lundi, 14 septembre 2020 08:15

« Nous avons passé la barre des 20 000 cas (de coronavirus, NLDR) cette semaine », a déclaré, samedi 12 septembre, Dr Linda Esso, sous-directrice de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies au ministère de la Santé publique (Minsanté), lors du point de presse quotidien sur la maladie. Au moins 20 009 personnes ont été contaminées au Cameroun depuis l’apparition du virus le 6 mars dernier, selon les derniers chiffres officiels rendus publics. Parmi elles, 415 sont décédées.

La tendance reste baissière pour le nombre de patients actuellement hospitalisés, qui s’élève à 81 contre 196 il y a pratiquement un mois. Les hommes sont plus touchés que les femmes, la tranche d’âge des 30 à 39 ans étant la plus atteinte. Les jeunes ne sont pas non plus épargnés, notamment la tranche d’âge allant de 0 à 19 ans. Alors que la situation est « globalement maîtrisée », les autorités sanitaires veulent diviser par trois, le nombre de cas notifiés par semaine.

Un enjeu d’autant plus important qu’avec la rentrée scolaire et universitaire qui pointe à l’horizon, le risque de survenue de contamination, aussi bien chez les apprenants que les encadreurs, est réel. Ce, alors que les autorités craignent une résurgence de la maladie avec la reprise des activités, si les mesures barrières ne sont pas respectées. La riposte désormais est de « garantir une reprise sécurisée du cours de la vie sociale, économique et culturelle, tout en préservant la santé des populations ».

P.N.N

Dernière modification le lundi, 14 septembre 2020 08:17

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes